Audi présente la S7 à Francfort 2011

Audi S7 Francfort 2011

S6, S6 Avant, S7 et S8 sont les principales nouveautés d'Audi du Salon de Francfort 2011. Présentation de la seule avec un chiffre impair.

L'Audi A7 est une voiture à part dans la gamme d'Ingolstadt. Très long coupé quatre portes, strictement quatre places, ce modèle au dessus de l'A5 est arrivé pour concurrencer le CLS de Mercedes. Cathédrale stylistique, allure massive et gabarit de camion, l'A7 semble être simplement une "grosse Audi". En revanche, à la conduite, la notion de coupé refait surface et le châssis très agile transforme l'A7 en un bel instrument de plaisir. Alors motorisée par les deux V6 turbo (3.0 litres TDI et TFSI) l'A7 subissait, peut-être, un manque de motorisation à la hauteur. Le blason S soigne cette carence en introduisant (comme sur ses homologues S8, S6 et S6 Avant) le nouveau V8 4.0 litres biturbo.

Nouveau moteur

Ce nouveau moteur est un V8 essence suralimenté par deux turbines de 4.0 litres de cylindrée. Puissant de 420 chevaux et de 550Nm de couple dans la S7, ce nouveau moteur se contente d'une consommation de 9.7l/100km pour un vitesse maximum limitée à 250km/h. Assistée d'une boite de vitesse S-Tronic 7 rapports montée en cohésion avec la transmission Quattro (différentiel central autobloquant et convertisseur de couple), la S7 première du nom bénéficie, en option, d'un différentiel Sport pour l'arrière. Performante, l'énorme S7 promet un 0-100km/h en 4.9 s. De série, sont proposés, le châssis adaptatif sur suspensions pneumatiques et les profils de conduite de l'Audi Drive Select.

Très proche de l'A7

Développée dans l'aluminium, l'A7 originale pesait déjà près d'1.8T équipée d'un V6. Cette version devrait contenir sa masse dans les mêmes alentours. Esthétiquement, entre l'A7 et la S7, les différences sont minimes. L'avant reçoit les mêmes gimmicks relatifs aux modèles S et RS de chez Audi: les ouïes d'aérations élargies et plusieurs jantes de 19 et 20 pouces au catalogue. Des étriers de freins frappés "S" et noir mat viennent pincer des disques carbone-céramique optionnels. Comme sur l'A7, un petit spoiler se lève sur la malle pour conforter l'assise. Neuf teintes de laque sont proposées, des badges V8 T et S7 viennent souligner l'identité de la voiture.

Un intérieur plus sportif

Intérieurement, la S7 souligne déjà un petit plus son caractère sportif (en attendant une RS7 ?). Le bouton du start-stop est cerclé de rouge alors que plusieurs appliques S7 recouvrent les sièges, contreportes et fond des compteurs. Plusieurs combinaisons de cuir et d'alcantara distinguent la S7 de l'A7, le tout assorti avec les tapis de sol. Les sièges semi baquets sont ajustables dans toutes les positions et proposent un maintien lombaire renforcé. Les sièges standards et conforts sont en option. L'équipement, pléthorique (internet, feux de jour à LED en option…) sera détaillé dans les jours à venir, consécutivement à la présentation de la S7 à Francfort 2011 (13-14 septembre 2011.)

Photo de

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 31 août 2011 à 15:56 Quentin dit : En re-regardant bien... non en effet, plus de rétroviseur à coque carbone, mais un simili alu poli. En dotation standard attention. Merci du coup d'oeil.

mercredi 31 août 2011 à 15:46 Quentin dit : Bonjour PetitMarmotin, A première vue sur la S7... non. Le communiqué est franchement laconique et le listing des options est encore inconnu. Mais sur l'A6 Avant, les rétroviseurs sont recouverts d'alu donc... espérons que l'option fera le reste ! Sinon ? Quelles impressions sur cette nouvelle lignée de "S" ? Bonne journée et merci de nous suivre.

mercredi 31 août 2011 à 15:17 petitmarmotin dit : Bonjour, je suis étonné : les versions S n'ont plus les rétroviseurs en alu ??