WEC - Toyota s'impose déjà

Commentez
Promo abonnement
Dimanche 16 septembre 2012 - 09:08

Alexander Wurz et Nicolas Lapierre ont offert à Toyota son premier succès aux 6 Heures d'Interlagos, en dominant nettement les Audi.


La Toyota (Wurz/Lapierre) était en pole et Nicolas Lapierre a gardé la tête au départ. Il a creusé un petit écart. Quand Alexander Wurz a pris le relais, il a augmenté l'avance. Le duo a même pris un tour aux deux Audi, mais un bref ravitaillement en fin de course a réduit leur avantage.

Toyota s'impose dès sa troisième course, avec une minute d'avance sur l'Audi R18 e-tron quattro N°1 (Lotterer/Fässler/Treluyer). L'Audi R18 Ultra N°2 (Kristensen/McNish/di Grassi), légèrement retardée par un tête-à-queue de Tom Kristensen dans le S de Senna, complète le podium.

La Lola-Toyota Rebellion N°12 (Prost/Jani) prend la quatrième place, après une course en solitaire, à distance des trois premiers.

La HPD Starworks gagne en LMP2

En LMP2, la HPD Starworks (Potolicchio/Dalziel/Sarrazin) a dominé l'épreuve. Stéphane Sarrazin s'impose après avoir signé la pole.

Deuxième place pour l'ORECA-Nissan Pecom (Perez Companc/Minassian/Kaffer) devant la Morgan-Nissan OAK N°24 (Morgan-Nissan OAK).

La Morgan-Nissan OAK N°35 (Baguette/Kraihamer/Brundle) se battait pour la victoire avant d'avoir un problème technique.

Fisichelal et Bruni s'imposent en GTE Pro

La Ferrari AF Corse N°51 (Fisichella/Bruni) s'impose en GTE Pro après avoir doublé l'Aston Martin (Mücke/Turner), deuxième à l'arrivée. La Porsche Felbermayr Proton (Lieb/Lietz) prend la troisième place.

Enfin, en GTE Am, la Corvette Larbre N°50 (Bornhauser/Canal/Rees) a franchi la ligne d'arrivée en tête mais elle a été disqualifiée pour une infraction technique. La victoire revient à la Porsche Felbermayr Proton (Ried/Roda/Ruberti) devant la Corvette Larbre N°70 (Belloc/Bourret/Gibon) et la Ferrari AF Corse-Waltrip (Longo/Negrao/Bernoldi ).

- Toutes les infos sur les 6 Heures d'Interlagos 2012, Nicolas Lapierre, Benoît Tréluyer, la Toyota TS030 et l'Audi R18

Classement

1. (LMP1) Wurz/Lapierre - Toyota
2. (LMP1) Fässler/Lotterer/Tréluyer - Audi - 1'00''778
3. (LMP1) Kristensen/McNish/di Grassi - Audi - 1'14''679
4. (LMP1) Prost/Jani - Lola-Toyota Rebellion - 5 tours
5. (LMP1) Leventis/Watts/Kane - HPD Strakka - 7 tours
6. (LMP1) Belicchi/Primat - Lola-Toyota Rebellion - 7 tours
7. (LMP2) Potolicchio/Dalziel/Sarrazin - HPD Starworks - 13 tours
8. (LMP2) Perez Companc/Minassian/Kaffer - ORECA-Nissan Pecom - 16 tours
9. (LMP1) Brabham/Chandhok/Dumbreck - HPD JRM - 17 tours
10. (LMP2) Nicolet/Lahaye/Pla - Morgan-Nissan OAK - 17 tours

Classement

11. (LMP2) Zugel/Gonzalez/ulian - Zytek-Nissan Greaves - 18 tours
12. (LMP2) Martin/Charouz/Graves - ORECA-Nissan ADR-Delta - 19 tours
13. (LMP2) Liuzzi/Rossiter/Weeda - Lola-Lotus - 19 tours
14. (LMP2) Panciatici/Ragues/Rusinov - ORECA-Nissan Signatech - 20 tours
15. (LMP2) Holzer/Schultis/Moro - Lola-Lotus - 21 tours
16. (GTE Pro) Fisichella/Bruni - Ferrari AF Corse - 26 tours
17. (GTE Pro) Mücke/Turner - Aston Martin - 27 tours
18. (GTE Pro) Lieb/Lietz - Porsche Felbermayer - 27 tours
19. (GTE Pro) Bertolini/Beretta - Ferrari AF Corse - 28 tours
20. (GTE Am) Bornhauser/Canal/Rees - Corvette Larbre - 31 tours

Classement

21. (GTE Am) Ried/Roda/Ruberti - Porsche Felbermayr - 34 tours
22. (GTE Am) Belloc/Bourret/Gibon - Corvette Larbre - 36 tours
23. (GTE Am) Longo/Negrão/Bernoldi - Ferrari AF Corse-Waltrip - 37 tours
24. (GTE Am) Camathias/Palttala/Daniels - Porsche JWA - 52 tours
25. (LMP2) Giroix/Ihara/Deletraz - Lola-Nissan Gulf - 53 tours
26. (LMP2) Baguette/Kraihamer/Brundle - Morgan-Nissan OAK - 83 tours
27. (LMP2) Mailleux/Lombard/Tresson - Oreca-Nissan Signatech - 151 tours
28. (GTE Am) Krohn/Jönsson/Rugolo - Ferrari Krohn - 246 tours

Publicité

WEC - Toyota s'impose déjà

Commentaire(s)2

Commentez cette actualité - 2 Réponses

mardi 18 septembre 2012 à 13:20 Drei34 dit : Audi est la marque du paraitre par excellence, ils misent tout leurs efforts sur le mans juste pour se la montrer, tandis que les vrais compétiteurs enchainent victoire sur victoire, et les moutons de panurge ne retiennent que le Mans et le diesel... Pauvre france!!!

lundi 17 septembre 2012 à 10:02 Med101 dit : Comme quoi audi n est bon qu au Mans. Peugeot les battaient partout ailleurs et toyota s y met. Leur voiture a ete dessinee pour le Mans et n est pas a l aise ailleurs. Autre enseignement, on peut battre in diesel avec une essence contrairement a ce que certains disaient ...

Réagissez

Evènement Abonnez-vous à Auto Plus à partir de 0,90€ le numéro
A+ A A-