F1 - Räikkönen: « Le meilleur est à venir »

F1 - Interview avec Kimi Räikkönen

Interview avec Kimi Räikkönen. Le pilote Lotus revient sur sa victoire à Abou Dhabi et il évoque ses souvenirs de course aux Etats-Unis.

Kimi Räikkönen a retrouvé le succès à Yas Marina. Il estime que ce succès confirme que Lotus a une voiture pour jouer les premiers rôles et il est persuadé que l'équipe va continuer à progresser. Il est impatient de découvrir le circuit d'Austin.

Que ressentez-vous après votre victoire à Yas Marina ?

Nous l’avons fait ! Cela a pris du temps, mais nous avons réussi. Tout le travail de l’équipe a payé et nous avons pu montrer ce que nous savions depuis un moment : nous avons une voiture capable de lutter devant. Et mieux même, nous pouvons gagner.

Comment le succès est-il arrivé ?

Nous n’avons jamais lâché prise. Pendant une période, les développements ne fonctionnaient pas tout de suite exactement comme nous le voulions. Quand il faut tester des nouveautés pendant les essais libres, c’est dur de progresser, mais nous avons insisté. Nous avons persévéré avec les nouveaux échappements essayés en Corée et en Inde et notre performance était prometteuse pendant tout le week-end à Abou Dhabi. Je ne suis jamais sorti du top ten de tout le week-end. En gardant cela à l’esprit, nous avions une bonne idée de notre niveau de compétitivité si je parvenais à bien me qualifier, ce qui a été notre problème toute la saison. Cette fois, enfin, nous avons réussi.

Êtes-vous qu'on ne vous demande plus quand vous gagnerez ?

Je n’ai jamais vraiment attaché d’importance à ce que disaient les gens. Si je ne termine pas la prochaine course, ils penseront que je suis mauvais. Je continuerai à faire à ma façon et si je suis heureux de ce que je fais et que c’est le mieux possible pour l’équipe, et bien, tant mieux. Alors je me moque bien de savoir si les gens ont maintenant sur moi un avis différent de celui qu’ils avaient trois heures avant la course.

Êtes-vous pressé de rouler à Austin ?

Ce sera le troisième circuit que je vais découvrir cette année et surtout, il sera nouveau pour toutes les équipes et tous les pilotes. La Corée et l’Inde étaient nouveaux pour moi, mais j’avais regardé les courses à la télé, les années précédentes. Je ne sais rien à propos d’Austin, juste le nom Circuit of the Americas. J’ai toujours aimé découvrir de nouveaux endroits, cela ajoute un peu de piment. Je suis particulièrement impatient d’arriver à celui-là. J’aime l’atmosphère aux Etats-Unis, c’est très détendu. Les Américains savent comment s’amuser et par dessus tout, ils adorent la course.

Quel est votre expérience dans ce pays ?

J’ai participé à sept Grands Prix à Indianapolis. Manque de chance, l’année où j’avais une voiture pour gagner, c’était en 2005, l’année où six voitures seulement ont pris le départ et je n’en faisais pas partie. J’ai réalisé la pole position en 2003, mais je ne me souviens pas vraiment bien d’une seule de mes courses là-bas. L’an dernier, j’ai essayé la NASCAR. J’ai fait deux courses sur l’ovale de Charlotte et j’ai vraiment adoré. Cela a probablement été l’expérience dont j’avais besoin pour m’ouvrir les yeux à nouveau sur la course. Après cela, j’ai eu vraiment envie de revenir en F1, mais l’idée de continuer en NASCAR était tentante aussi.

Allez-vous resté le même en répondant à la radio pendant les courses ?

Oui, il semble que quelques-unes de nos communications aient été diffusées à la télé. Je crois que vous avez entendu à quel point je voulais rester concentré, faire mon job et gagner la course. Tout ce que je voulais savoir c’était l’écart sur mon premier poursuivant. Vous pourrez trouver d’autres messages de moi en course, en cherchant sur YouTube, même ceux de mon passage en NASCAR.

Que pensez-vous d'avoir gagné juste après avoir prolongé pour 2013 ?

C’est une bonne manière de montrer que nous avons tous fait le bon choix. Toute la saison, nous avons démontré que nous étions bons et à Abou Dhabi, nous avons démontré que nous pouvions gagner. Le meilleur est à venir. Je vous le promets.

Communiqué de presse Lotus F1 Team

- Toutes les infos sur Kimi Räikkönen et Lotus

Photo du rédacteur vls

posté par :
Vls

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 13 novembre 2012 à 16:23 Kimichu dit : "Êtes-vous qu'on ne vous demande plus quand vous gagnerez ?" Ne manquerait-il pas un mot ?