Audi SQ5 TFSI, l’Europe n’est pas au programme

Salon de Détroit 2013 Audi SQ5 TFSI

La présentation imminente du SQ5 TFSI est une excellente nouvelle. Seulement, il ne sera pas négociable en euros.

Dommage! Pour ceux qui étaient ravis de voir, enfin, le SQ5 motorisé par un moteur essence, il faudra changer de nationalité pour en faire l’acquisition. Présenté au salon américain de Détroit (du 14 au 27 janvier), le SQ5 récupère le V6 3.0 L TFSI réglé à 354 ch à la place du 3.0 L BiTDI de 313 ch d’abord proposé sur le SUV sportif. Cette migration du diesel à l’essence n’est pas synonyme de performances à la hausse. Malgré ses chevaux en plus, le SQ5 TFSI s’affranchit du 0 à 100 km/h en 5.3 s contre 5.1 s pour son homologue diesel. La faute au couple: sur la version essence, le 3.0 L propose 470 Nm (entre 4.000 et 4.500 tr/min) là où le diesel arrache le bitume avec 650 Nm dès 1.450 tr/min.

Faux jumeaux

Esthétiquement similaires (les 2 versions sont rabaissées de 30 mm et dotées de suspensions raffermies), les SQ5 partagent des rétroviseurs à coque aluminium et les protèges carters avant et arrière. Les jantes (20 ou 21 pouces) ne pourront pas distinguer les deux engins, seuls les badges V6T sur les ailes avant vous aideront. Évidemment, à l’intérieur, le compte-tours affichera une zone rouge débutant plus loin dans les tours.

Pour l’instant, Audi réserve le SQ5 pour les USA, la Chine, la Russie, une bonne partie de l’Asie et quelques pays d’Amérique du Sud. Ne cherchez pas, l'Europe semble exclue du programme commercial.

Photo de

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 09 janvier 2013 à 22:32 Arno dit : Et du diesel de merde de plus...

mercredi 09 janvier 2013 à 21:02 Laide dit : Laideur de plus...