Genève 2013: Lamborghini va de l’avant?

Lamborghini: une GT à moteur avant pour Genève?

La folle rumeur de la semaine vient d’Italie. Pour Genève, Lamborghini proposerait un coupé GT à moteur avant. Depuis l’Espada... on n’y croyait plus.

Cette année, c’est le cinquantenaire de Lamborghini. En plus d’organiser des évènements toute l’année, Lamborghini a promis une surprise pour le salon de Genève, le 5 mars 2013. Récemment, le designer de la marque promettait que la planète automobile serait en "état de choc" au bord du lac Léman. Il semblerait tout simplement que Lamborghini présente, lors de l'évenement, un modèle en hommage à la première Lamborghini sortie de l’imagination de Feruccio. Pour les érudits et ceux qui ont compris de quoi il s’agissait: la marque italienne pourrait dévoiler un coupé, GT, avec un moteur à l’avant. Ce modèle serait l’héritière directe de la 350 GT présentée au salon de Genève de 1964.

Un V12 au milieu du débat

Dans un entretien accordé à Autocar, Stephan Winkelmann (président directeur général de Lamborghini) a assuré que cette "surprise" serait "développée autour du V12", la mécanique reine chez l’Italien. Seulement, étant donné que les précédentes rumeurs faisaient état d’une version unique et spéciale de l’Aventador (type Aventador J), rien ne laisse présager une GT avec une mécanique posée le cockpit. Mais la logique historique, l’opportunité de rendre hommage à la 350 GT et la possibilité de concurrencer la Ferrari F12berlinetta sont d’excellentes raisons pour que Lamborghini inverse coffre et moteur dans son châssis aluminium. La réponse à Genève du 7 au 17 mars 2013.

GT et 2+2, une espèce rare

Après la 350 GT, vite modifiée pour devenir 400 GT et 400 GT 2+2 de 1966 à 1968, c’est au tour de l’Islero, juste avant 1970, de proposer à la clientèle une GT avec la salle des machines antéposée. Dessinée par Carrozzeria Marazzi, l’Islero aura moins de succès que sa remplaçante, la Jarama (image), dessinée par Gandini pour le compte de Bertone. Pur produit des années 70, la Jarama sera le "brouillon" de l’Espada, dernier essai du genre fabriquée jusqu’en 1978. L’Espada, dérivée du concept Marzal (et du Bertone Pirana) était plus longue, plus large et plus spacieuse puisque l’engin était conçu comme une 2+2 à part entière. Le concept Estoque de 2008 lui rendait hommage.

Photo de

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 15 février 2013 à 17:30 Krep dit : Sur une base de Panamera Diesel...