Alpina B3 Bi-Turbo, 100 ch de plus...

Nouvelle Alpina B3-Biturbo, en break et en 4x4

La première conversion Alpina de la nouvelle Série 3 de BMW revendique une centaine de chevaux supplémentaires. Les prix sont en conséquence.

Peu avant le salon de Genève (du 7 au 17 mars 2013, à suivre sur notre page spéciale), Alpina avait dévoilé les premières spécificités de sa nouvelle B3 Bi-Turbo. Aujourd’hui, toutes les photos ont été publiées. Développée sur les bases saines de la 335i (306 ch et 500 nm de couple), l’Alpina propose à la place 410 ch et 600 Nm. Un duo de turbo remplace la suralimentation d’origine (simple turbo twin scroll). En conséquence, la lubrification, le refroidissement et la cartographie (l’ECU, Engine Control Unit) sont revus par rapport à la version d’origine. Alpina conserve la transmission automatique à huit rapports, mais réglée différemment.

Alpina, fidèle à lui-même

Esthétiquement, l’Alpina B3 Bi-Turbo récupère le kit carrosserie (habituel et discret) de la firme de Buchloe. En plus des petits liserés posés sur la carrosserie, on retrouve les jantes emblématiques, les freins optimisés (avec les suspensions en conséquence) et les quatre sorties d’échappement (voir le diaporama). L’intérieur n’est pas transformé outre-mesure. Seuls quelques logos distinguent de prime abord l’Allemande de l’autre.

Une version break (Touring) sera bientôt disponible à l'achat (développement terminé), tout comme une version dotée de la transmission intégrale xDrive.

Plus puissante, et plus chère

Prélude à la future M3 (BMW surveille de très près Alpina, les versions M sont forcément plus puissantes), la B3 Bi-Turbo (et ses 104 ch de plus) met 4,2 s pour atteindre 100 km/h avant de "buter" à 305 km/h. la BMW 335i s’arrête à 250 km/h, pour une accélération cantonnée à 5.5 s.

Tarifs allemands: 65.000€ pour la berline, 66.800€ pour la version Touring. L’installation du Allradsystem (la dénomination Alpina pour la transmission intégrale xDrive) implique 2.900€ de plus. A équipement équivalent, c’est environ 15.000€ de plus qu’une 335i en concession, en Allemagne.

Photo de

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 01 novembre 2013 à 12:35 OLIVE dit : Tout à fait , Alpina est reconnu comme comme constructeur, ses autos ont le mérite d'être géniales en plus d'être fiables. A quand une législation a l'allemande pour nos préparateurs , pour les limitations de vitesse ainsi que des autoroutes gratuites ou au moins largement moins chères? On sauverait beaucoup de vies chez les 18/24ans fascinés justement par la vitesse. cela permettrait aux constructeurs français de monter en gamme tout en gardant la part de modèles dits essentiels type future Citroen C4CACTUS. Bref, avoir le beurre et l'argent du beurre tout en faisant que ça coute moins cher que les envies de notre cher gouvernement de baisser les limitations.

jeudi 14 mars 2013 à 15:40 oldschool45 dit : "15000 euros de plus qu'une 335i en Allemagne". Certes, mais pour ce prix, on parle du préparation moteur (pistons Mahler, modification du circuit de suralimentation, lubrification, cartographie moteur, échappement...), mais aussi préparation châssis (freins, roues, suspensions spécifiques), intérieur et j'en passe... Au final, "l'avantage client" est certainement bien supérieur à 15000 euros, et contrairement à la prépa d'un tuner, vous gardez la garantie constructeur !! Le beurre et l'argent du beurre...