Koenigsegg: "Dans 10 ans, les cames disparaîtront"

Le constructeur suédois prédit la fin de l’arbre à cames. Pour lui, la distribution classique est vouée à disparaître au profit d’un système pneumatique.

Koenigsegg, constructeur suédois de supercars est connu pour l’impressionnante performance de ses Agera. A la tête de l’entreprise, Christian Von Koenigsegg, 40 ans, passionné de vitesse et de haute technologie. Depuis plusieurs années, il cherche, avec ses ingénieurs, à remplacer le système d’ouverture de soupapes ordinaire par des vannes pneumatiques indépendantes. Sans arbre à cames donc, chaque soupape pourrait être commandée indépendamment les unes des autres, un peu comme les touches d’un piano. Pour lui, d’ici dix ans, ce système intégrera la grande série puisque les avantages sont évidents.

Indépendance et cohérence

Comme expliqué dans cette vidéo (en anglais et sur ce lien), chaque vanne/soupape est reliée par logique à la marche du moteur. Les cycles d’ouverture et de fermeture ne seront pas différents, au final, d’un système avec arbre à cames. Seulement, beaucoup plus rapide, la solution pneumatique permet d’atteindre des régimes moteurs supérieurs, notamment avec des multicylindres à distribution complexe et énergivore. Pour Christian Van Koenigsegg, le système prend moins de place (plus de chaîne de distribution). Aussi, l’efficience est optimisée, chaque soupape s’ouvrant sur demande sans qu’un arbre tourne dans le vide (solution "cylinder on demand" d’Audi, avec décalage de la came sur l’arbre).

Sur l'Agera, mais pas seulement

Est-il question d’installer le système sur l’Agera? Evidemment. Chez Koenigsegg, l’objectif reste la performance. Supprimer les ou l’arbre(s) à cames permet aussi de réduire l’angle d’ouverture d’un moteur en V (plus compact) et d’ainsi modifier l’équilibre et le design de la voiture. Pour l’instant, les Suédois ont adapté leur principe sur une Saab 95. Le prototype a parcouru des dizaines de milliers de kilomètres sans casser, en consommant 30% de moins de carburant. Mais où le système pneumatique récupère-t-il son énergie? L’installation d’un alternateur plus gros n’est-il pas contre-performant?

Rupture

Solénoïde, électrovanne, rappel pneumatique, peu importe les noms, les systèmes d’ouverture et/ou de rappel de soupape alternatifs en soutien ou remplacement à l’arbre à came classique existent. Depuis 150 ans, un moteur, qu’il soit diesel ou essence, ouvre ses soupapes – d’admission ou d’échappement - par l’action de pression ou de relâchement d’une came sur des tiges de culbuteurs ou des linguets. Cette came, fixée sur un arbre, tourne en rythme grâce à une chaîne (ou une courroie) de distribution reliée directement au vilebrequin. Pour faire court, c’est une "boucle", des enchaînements interdépendants, qui permet la marche du moteur. Ce que propose Koenigsegg, c’est de couper la boucle.

Photo de

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 16 novembre 2015 à 18:50 Narmer dit : Je crois que tu confond avec le retour des soupapes desmodromique.

mardi 19 mars 2013 à 14:23 ELDE dit : La distribution sans arbres a cames c'est pas un privileges des ingenieurs de Koenisegg. Lorsque Renault est revenu en Formule 1 dans les annees 90 on soupconnait deja qu'ils allaient installer ce type de dispositif alors a l'etude a Billancourt. Ca ne s'est pas fait, le systeme n'etait pas assez performant a tres haut regime ( 18 000 tours/min tout de meme). Aujourd'hui c'est interdit en F1 donc le jour ou ca arrivera ce sera sur des modeles de serie. Et c'est en effet un vrai progres surtout parce que cela autorise des lois de distribution bien plus variables. On pourra n'avoir aucun croisement de soupapes a bas regime pour garantir le maximum de couple, reduire la levee a l'admission a faible charge pour garder la vitesse des gaz, etc...

lundi 18 mars 2013 à 22:07 np59 dit : c bien mais qu'es ce que sa vaudrait en grande série, et en fiabilité puisque les pieces serait fait plus rapidement et donc moins bien qu'en faible quantité

lundi 18 mars 2013 à 21:38 natlin dit : j'ai eu la chance de voir une agera blanche bande noire devant le carlton a cannes, c'est prodigieux, quelle beaute, une hypercar

lundi 18 mars 2013 à 20:16 ... dit : existe deja depuis pas mal de temps sur les formule 1

lundi 18 mars 2013 à 18:36 Dgo dit : Vu depuis lobgtemps chez ducati !

lundi 18 mars 2013 à 17:51 avocado dit : Et,au passage,un gain de puissance puisque moins de résistance à l'entrainement du moteur.