F1 - Le point à mi-saison: Force India

F1 - Le point sur McLaren à mi-saison

Durant la pause estivale, sportauto.fr fait le point sur les performances des équipes et des pilotes. Au programme du jour: Force India, 5ème du championnat.

Force India est l'une des bonnes surprises de la première partie de la saison. L'équipe profite du groupe propulseur Mercedes et d'une monoplace efficace.

Les pilotes ont marqué des points à toutes les courses, sauf à Budapest. Force India a même décroché un podium à Sakhir.

Dans la deuxième moitié de la saison, l'équipe doit tenter de revenir sur Williams et de contenir McLaren. Cette lutte pourrait être l'une des plus serrée du plateau.

Nico Hülkenberg - 7ème - 69 points

Considéré comme un espoir depuis de nombreuses saisons, Nico Hülkenberg continue de décrocher de bons résultats cette année, pour son retour dans l'équipe.

L'Allemand s'est montré très régulier, en terminant dans le top 10 à chaque Grand Prix, sauf à Budapest. Son aura semble cependant moins forte que la saison dernière, en ne dominant pas autant son équipier que certains l'espéraient, même s'il a plus du double de ses points au championnat.

Sergio Pérez - 11ème - 29 points

Sergio Pérez restait sur une saison douloureuse et décevante chez McLaren. Il a vite pris ses marques chez Force India, en décrochant le seul podium de l'équipe.

Il a cependant montré ses limites face à son équipier, qui le domine assez nettement. Le Mexicain semble cependant avoir retrouvé la vitesse qu'on lui connaissait chez Sauber.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

dimanche 10 août 2014 à 23:11 Francis dit : Je comprends aussi votre point de vue, Chris31, sans le partager totalement. Certes les prouesses des mécanos la nuit, comme vous le dites, me "parlent" aussi, mais m'évoquent Le Mans, plus que la F1. J'aimerais, sans engager une discussion de nature politique ou polémique, rassurez vous!, revenir sur certains de vos arguments : un jour il n'y aura plus de pétrole, certainement, et alors? devons nous au nom d'une écologie-idéologie punitive et outrageusement marquée politiquement accepter que nous et nos enfants fassions des efforts énormes pour permettre aux chinois ou américains de consommer sans réfléchir? je suis pour les efforts mais partagés sinon je ne vois aucune raison de me restreindre (je crains en outre que ce ne soit là l'unique solution pour contraindre un redneck du mid-west à se poser quelques questions!!) les gaz de schiste : les procédés d'extraction ne sont pas au point, est-ce une raison pour interdire que l'on en recherche d'autres? Que faut-il craindre le plus (c'est une question, pas un plaidoyer) : pollution non certaine ou misère sociale, sdf et crève-la-faim par milliers faute d'énergie, d'argent, d'emplois etc.? pour complaire à qui? des politiciens soit-disant écologistes, en réalité apparatchiks assoiffés de pouvoir qui ont trouvé là une "niche"? Stoppons là, je mets tout comme vous un peu de passion dans mes commentaires... Par ailleurs, je connais bien le monde agricole, dans sa diversité. Là se trouvent ceux qui respectent la nature, tous ne sont pas des pollueurs aux nitrates ou autre ; et pas seulement parce qu'il s'agit là de leur outil de travail et de leur moyen d'existence. Le gaz de schiste, pensez vous que nos décideurs soient aussi au fait des besoins de notre environnement que ces agriculteurs, exploitants et autres professionnels? Prendre soin de la planète? peut-être. Pour quoi? permettre à des barbares de continuer à massacrer des innocents? pour leur conserver un terrain de jeu? Quand on ne s'émeut presque plus de matchs de foot où le ballon est remplacé par des têtes d'ennemis, que pèse l'écologie à la française? En conclusion je veux bien assumer mes erreurs, pas celles des autres ni notre lâcheté, nos renoncements collectifs. Après moi le déluge, je pense que cette grosse boule ne vaut plus que l'on lutte pour elle, alors quant à l'importance de la F1 actuelle... après l'amertume, je crains que vous ne me taxiez de cynisme!! Bien cordialement,

dimanche 10 août 2014 à 22:43 MB1 dit : Pour répondre, au cas où, Force India c'est l'héritière de Jordan, l'équipe qui a lancé Michael Schumacher. Et quoi qu'on en dise, c'est un immense champion. Le MGU-K (parce que le KERS n'existe plus), moi ça m'enthousiasme. Dans les années 60, l'innovation c'était de la puissance à tout va, en mode pollution extrême. On est en 2014, maintenant l'innovation c'est tiré le maximum de performance d'un minimum d'energie. C'est pas spectaculaire visuellement mais sur le plan technique c'est passionnant, et en plus c'est utile pour que l'automobile continue d'exister quand on aura fini les réserves de pétroles (et ça sera dans une ou deux générations, il y a urgence). Si la F1 ignore ça, en restant coupée du monde, elle disparaitra vite.

dimanche 10 août 2014 à 19:27 chris31 dit : Je comprends votre 'amertume', Francis : moi, j'ai applaudi Clark en F2 à Pau (et tous les autres qui "faisaient" de la F2 1 dimanche sur 2). Mais si on aime la mécanique, 12 ou ...4 cylindres (BMW-Piquet "père !), c'est bonnet blanc et... Ce qui compte, c'est les prouesses techniques des mécanos la nuit, enfin, c'est "ma came" (pas Sarko !), à moi, que les coques effilées et les moteurs et pneus qui fument (sans Marlboro)... C'est sûr qu'il y a "un léger flottement" quand Willy Weber pète un plomb après Lauda - tous 2 "largement" intéressés par ce qui se passe - ou pas - !... Un point positif : les Kers et autres "machins" sont la transition vers demain, indispensables : avez-vous pensé qu'un jour il n'y aura plus de pétrole - ou de gaz de schiste qui nous font ch... ? , pourrissent cette planète qui est la seule, à ma connaissance, viable ? Tout ça, je reconnais, paradoxal, mes opinions, mais il y a-t-il du rationnel dans la passion ?... ou l'amour ?... Amicalement.

dimanche 10 août 2014 à 18:43 Francis retour vers le passé dit : Pardon mais, c'est une marque de voiture "Force India"? Je vais faire court et très sincèrement je ne cherche pas à dégoutter les afficionados de la F1, simplement appelons cela un "retour d'expérience" Cela vous dit en outre que je ne suis plus un jeune homme... Enfant, j'ai pu toucher -mais si!- Clark, Hill (le père...) à Charade, quand la couleur identifiait le pays de la voiture (début années 60) puis j'ai vibré au fil des années avec Arnoux, Pironi, Villeneuve (le père... 2) puis ce furent les années 80-90 et ses grands champions, déjà inaccessibles, mais bon. Et puis la simple envie de regarder une course de mécanos dans les stands est passée. Jetant à nouveau une ou deux fois depuis un coup d’œil, qu'ai je vu? un truc monotone, des engins absolument plus enthousiasmants (parlez moi du KERS....) pilotés par des gamins (ça c'est l'âge :-) pleins de morgue parfois. Puis je n'ai plus pu voir car Il fallait donner encore plus de sous à Ecclestone pour quoi? procès? achat de palais par sa fille Petra? frasques de Slavica (madame...) vous voyez désormais ce qui représente la F1? Bref je ne sais plus quelles sont les équipes, les pilotes , les épreuves (je vous parlais de Charade, mais sans aller jusque là, la cupidité de Bernie a remisé tous les circuits historiques, alors, pour voir un succédané de jeu vidéo au middle-east...) Trop c'est trop, c'est tout. Désolé pour Force India, mais je ne chercherai même pas à savoir qui c'est... Je cherche désormais du coté du rallye, du WTCC, voire des rallyes historiques, enfin, là où il y en a encore un peu d'âme.... Curieux modèle économique quand même, et vous croyez qu'il a un avenir? oh, il y en aura bien un qui va tout tenter pour remplacer les poches d'Ecclestone par les siennes, mais je doute de la pérennité de la F1 désormais. Dommage. (c'était chouette Charade, avec ces voitures et pilotes de légende. Courageux et disponibles, c'était des gentlemen, des champions, des vrais.)