F1 - Les chiffres de la saison

F1 - Saison 2015 - Statistiques

Sport Auto revient sur la saison 2015... à travers ses chiffres ! Statistiques révélatrices, fins de séries, nouveaux records, tout est là.

1

Felipe Nasr, Carlos Sainz Jr, Max Verstappen, Roberto Merhi et Alexander Rossi ont fait leurs débuts cette année.

1

Fernando Alonso a fini derrière son équipier au championnat pour la première fois de sa carrière.

1

Daniil Kvyat a obtenu son premier podium. Il avait 21 ans et trois mois. Il a été le deuxième pilote le plus jeune de l'histoire à décrocher un podium après Sebastian Vettel à Monza en 2008, à 21 ans, deux mois et 11 jours, soit 18 jours de moins.

2

Pastor Maldonado a débuté la saison avec trois abandons. Depuis ses débuts, en 2011, il a toujours eu deux abandons dans les deux premières courses de la saison.

2

Lewis Hamilton s'est imposé à Shanghaï pour la deuxième année consécutive, ce qu'aucun pilote n'avait réussi auparavant.

2

En plaçant Carlos Sainz cinquième et Max Verstappen sixième sur la grille à Barcelone, Toro Rosso a réalisé la deuxième meilleure séance qualifications de son histoire après Monza 2008, avec la pole de Sebastian Vettel et la quatrième place de Sébastien Bourdais.

2

Mercedes a décroché le deuxième titre de son histoire.

3

Dans les trois premières courses de la saison, ce sont toujours Lewis Hamilton, Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui ont été sur le podium. Ce n'était jamais arrivé dans l'histoire.

3

Nico Rosberg a décroché trois succès consécutifs à Monaco. Il n'est que le quatrième pilote de l'histoire à réussir une telle performance après Graham Hill, Alain Prost et Ayrton Senna.

3

Nico Rosberg a terminé la saison avec trois succès consécutifs, ce qu'il n'avait jamais réussi.

3

Lewis Hamilton a remporté son troisième titre. Il devient l'égal de Jack Brabham, Jackie Stewart, Niki Lauda, Nelson Piquet et Ayrton Senna. Il n'y a que Michael Schumacher, Juan-Manuel Fangio, Alain Prost et Sebastian Vettel qui ont plus de titres.

4

Fernando Alonso a eu une série de quatre abandons entre Barcelone et le Red Bull Ring, ce qu'il n'avait jamais connu dans sa carrière.

5

Dans les cinq premières courses de l'année, Nico Rosberg a toujours fini à la place à laquelle il s'est élancée, ce qu'il est le seul pilote du plateau à avoir fait.

5

A Suzuka, tous les pilotes ont été classés, ce qui n'était plus arrivé depuis Valencia 2010, il y a cinq ans. Felipe Nasr a abandonné mais il a bien été classé puisqu'il a fait plus de 90% des tours.

6

A Sepang, les deux Toro Rosso ont terminé devant les deux Red Bull. Ce n'était plus arrivé depuis Melbourne 2009, il y a six ans.

6

Le poleman n'a pas gagné à Monaco. La fin d'une série de six courses où il s'imposait toujours sur ce circuit.

6

Entre Singapour et Interlagos, Max Verstappen a enchaîné six arrivées dans les points. C'est un record pour un pilote Toro Rosso, une de plus que ce que Sebastian Vettel avait réussi.

7

La course s'est terminée derrière la voiture de sécurité à Shanghaï. Ce n’était que la septième fois de l'histoire après Montréal 1999, Melbourne 2009, Monza 2009, Monaco 2010, Interlagos 2012 et Montréal 2014.

7

Fernando Alonso a eu sept abandons cette année. Il n'en a eu que six durant ses cinq saisons chez Ferrari, de 2010 à 2014.

7

Entre Monaco et Monza, Lewis Hamilton a décroché sept poles consécutives, la plus longue série de sa carrière et la deuxième plus longue de l'histoire. Ayrton Senna a le record, avec huit poles entre Jerez 1988 et Phoenix 1989. Nico Rosberg a de son côté décroché six poles consécutives entre Suzuka et Yas Marina.

9

Mercedes a réalisé une série de neuf courses avec ses deux pilotes sur le podium, entre Melbourne et Budapest. Plus aucune équipe n'avait enchaîné neuf podiums depuis Ferrari entre Spa 1952 et Buenos Aires 1953, mais la Scuderia avait jusqu'à neuf pilotes par course à cette époque.

9

Lewis Hamilton a désormais neuf hat trick, la pole, la victoire et le meilleur tour, dans sa carrière, à égalité avec Juan-Manuel Fangio. Deux pilotes sont devant lui, Michael Schumacher, avec 22, et Jim Clark, avec 11. L'Anglais en a réalisé quatre cette année, à Melbourne, Shanghaï, Silverstone et Monza.

10

En menant à Silverstone, Felipe Massa a réalisé une 10ème saison avec au moins un tour en tête. Il est le quatrième pilote de l'histoire qui a la série la plus longue, à égalité avec Ayrton Senna et David Coulthard. Michael Schumacher a le record, avec 15 saisons, devant Fernando Alonso et Alain Prost.

10

Lewis Hamilton s'est imposé 10 fois cette année, une de moins qu'en 2014. Le record est de 13 succès en un an, réalisé par Michael Schumacher en 2004 et Sebastian Vettel en 2013.

11

Lewis Hamilton a décroché 11 poles cette année. C'est lui qui en a signé le plus durant l'année, autant que Nico Rosberg l'an dernier.

12

Mercedes a décroché 12 doublés, un record. Elle en avait décroché 11 en 2014, le précédent record jusque là.

13

A Singapour, Sebastian Vettel a mené tous les tours. Il l'a désormais fait 13 fois dans sa carrière. Il est le deuxième meilleur pilote de l'histoire dans ce domaine, à égalité avec Jim Clark. Ayrton Senna a le record, avec 19 courses. Lewis Hamitlon l'a fait à Monza et Suzuka, avec un total de sept fois.

13

Sebastian Vettel a décroché 13 podiums cette année. Son record personnel est de 17, en 2011, mais c'est trois de plus qu'en 2010 et 2012, deux années où il a pourtant été champion.

15

En gagnant avec Ferrari, Sebastian Vettel n'a été que le 15ème pilote de l'histoire à décrocher des succès avec trois équipes différentes, Toro Rosso, Red Bull et Ferrari. Stirling Moss détient le record avec cinq équipes, Lotus, Cooper, Vanwall, Maserati et Mercedes.

16

Lewis Hamilton a mis fin à une série de 16 podiums consécutifs, la plus longue de sa carrière et la deuxième plus longue de l'histoire, à Budapest. La série avait été entamée à Monza en 2014. Le record appartient à Michael Schumacher, avec 19 podiums entre Indianapolis 2001 et Suzuka 2002.

16

Mercedes a remporté 16 courses cette année. L'équipe a égalé son record de l'an dernier.

17

Max Verstappen est devenu le plus jeune de pilote de l'histoire à Melbourne, à 17 ans, cinq mois et 13 jours. Il a battu Jaime Alguersuari, qui avait 19 ans, quatre mois et trois jours pour ses débuts en 2009. A Sepang, il est largement devenu le pilote le plus jeune à marquer des points, à 17 ans, cinq mois et 29 jours. Il a battu Daniil Kvyat, qui avait 19 ans, 10 mois et 18 jours pour ses premiers points à Melbourne l'an dernier.

18

Entre Budapest 2014 et Silverstone, Lewis Hamilton a mené au moins un tour durant 18 courses consécutive, un nouveau record, devant les 17 de Jackie Stewart entre Watkins Glen 1968 et Spa 1970.

18

Mercedes a signé 18 poles cette année. L'équipe égale le record de Red Bull en 2011 et qu'elle avait déjà réalisé l'an dernier.

20

Avant son succès à Sepang, Sebastian Vettel avait enchaîné 20 courses sans victoire, depuis Interlagos 2013, soit la deuxième série sans succès la plus longue de sa carrière. La première était pour ses débuts, avec aucune victoire durant ses 21 premières courses.

20

Entre Spa 2014 et Monza, Lewis Hamilton s'est qualifié 20 fois consécutives en première ligne. C'est la deuxième meilleure série de l'histoire, derrière les 24 premières lignes d'Ayrton Senna entre Hockenheim 1988 et Adelaïde 1989.

20

A Mexico, Ferrari a mis fin à une série de 20 courses dans les points, entamée à Sotchi en 2014.

21

Entre Silverstone 2014 et Budapest, Sebastian Vettel a réalisé une série de 21 courses dans les points, la quatrième plus longue de l'histoire. Le record appartient à Kimi Räikkönen, avec 27 courses entre Sakhir 2012 et Budapest 2013.

21

Au Red Bull Ring, Lewis Hamilton a signé la pole sur un 21ème Grand Prix différent, un nouveau record, un de plus qu'Alain Prost. Sur le nombre de circuits, ils en ont tous les deux 22 puisque Hamilton a signé la pole sur deux Grands Prix d'Allemagne différents, à Hockenheim et au Nürburgring, et Prost sur deux Grands Prix de Belgique, à Zolder et à Spa, et deux Grands Prix de France, à Dijon et au Paul Ricard.

23

Entre Silverstone 2014 et Monza, Mercedes a enchaîné 23 poles, la deuxième plus longue série de l'histoire derrière les 24 de Williams entre Magny-Cours 1992 et Suzuka 1993.

28

Mercedes a mis fin à une série de 28 courses en menant à Budapest, la deuxième plus longue de l'histoire, entamée à Melbourne l'an dernier, à égalité avec celle de McLaren entre Interlagos 1988 et Monza 1989. Williams a le record, avec 31 courses menées entre Magny-Cours 1995 et Imola 1997.

28

Mercedes a enchaîné 28 podiums, la deuxième série la plus longue de l'histoire, entre Melbourne 2014 et Budapest. Ferrari a le record, avec 53 podiums entre Sepang 1999 et Suzuka 2002.

31

Avant sa pole à Singapour, Sebastian Vettel a enchaîné 31 courses sans pole, depuis Interlagos 2013, la plus longue série de sa carrière.

31

De Melbourne 2014 à Monza, le motoriste Mercedes a décroché 31 poles consécutives, le record dans l'histoire de la F1, devant les 24 de Renault avec Williams entre Magny-Cours 1992 et Suzuka 1993.

31

Red Bull a mis fin à une série de 31 arrivées dans les points à Suzuka, qui avait débutée à Sepang l'an dernier. C'est la 10ème plus longue série de l'histoire. Ferrari détient le record, avec 81 arrivées dans les points consécutives entre Hockenheim 2010 et Singapour 2014.

31

Avec le cumul des podiums de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Mercedes en a obtenu 31 cette année. C'est le nouveau record, un de plus que ce que l'équipe avait fait l'an dernier.

45

Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen étaient tous les deux sur le podium à Singapour. Ferrari n'y avait plus placé ses deux pilotes depuis Barcelone 2013, avec Fernando Alonso et Felipe Massa, soit une série de 45 courses sans y parvenir.

34

Ferrari a vécu sa première saison sans victoire depuis 1993 en 2014. La Scuderia a retrouvé le succès à Sepang, en mettant fin à une série de 34 courses sans succès, depuis Barcelone 2013 avec Fernando Alonso. C'est la troisième plus longue série sans victoire pour Ferrari, derrière les 59 courses entre Jerez 1990 et Hockenheim 1994, et les 35 entre Hockenheim 1985 et Suzuka 1987.

60

A Singapour, Sebastian Vettel a offert à Ferrari sa première pole depuis Hockenheim 2012. Il a mis fin à une série de 60 courses sans pole, la plus longue de l'histoire de Ferrari.

150

Force India a disputé son 150ème Grand Prix sous ce nom à Yas Marina.

157

McLaren a eu de nombreux abandons cette année. A Sepang, aucun des deux pilotes n'a été classé, ce l'équipe n'avait plus connu depuis Indianapolis 2006. McLaren a enchaîné une série de 157 courses avec au moins un pilote classé, sans compter l'Australie 2009, où Lewis Hamilton a été exclu.

179

Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont tous les deux abandonné à Austin. Ferrari a mis fin à une série de 179 courses avec au moins un pilote à l'arrivée. Ce n'était plus arrivé depuis Melbourne 2006.

200

Red Bull a pris son 200ème départ à Austin.

400

Sauber a disputé sa 400ème course à Yas Marina.

509

Pirelli a comptabilisé 509 dépassements cette année, en ne comptant que ceux confirmés à la fin du tour et en excluant le premier tour, où les dépassements sont nombreux. Le plus grand nombre a été à Sepang, avec 60, et le plus faible à Melbourne et Singapour, avec 11. Sur une piste humide, c'est à Austin qu'il y en a eu le plus, 39. Parmi les pilotes, Max Verstappen est celui qui en a fait le plus, 49, et Nico Rosberg et Lewis Hamilton ceux qui en ont fait le moins, trois, ce qui est logique puisqu'ils ont souvent été à l'avant. Vettel est celui qui en a fait le plus dans une course, avec 13 à Montréal. Fernando Alonso est le pilote qui a gagné le plus de places au départ sur l'ensemble de la saison, en gagnant 28 places.

706

Il y a 706 arrêts aux stands cette année, soit 37,1 par course et 1,88 par pilote. Le plus grand nombre a été à Budapest, avec 60, et le plus faible à Melbourne, avec 17.

900

A Spa, Ferrari a réalisé le 900ème Grand Prix de son histoire.

15100

Pirelli a servi 15100 repas dans son hospitalité cette année, avec 55 recettes différentes, 420 pizza et 7000 desserts. Les invités ont bu 8600 litres d'eau. Pirelli a vendu 12000 casquettes de podium et distribué 2050 carnets de notes aux journalistes.

35964

Pirelli a fourni 35964 pneus cette année. Dans le détail, il y avait 25004 slicks et 10960 pneus pluie. Sur ces pneus, 29856 ont été produits pour les courses et 6108 pour des séances d'essais privés. Seulement 17580 ont finalement été utilisés. Les pilotes ont roulé avec 16288 slicks et 1292 pneus pluie. Tous ces pneus ont été recyclés.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

jeudi 31 décembre 2015 à 15:48 citoyen SP98 dit : Chiffre de la saison? Je dirais 20 cm C'est la longueur de ma

mercredi 30 décembre 2015 à 10:55 cyrano94 dit : 100 millions de téléspectateurs perdus entre 2004 et 2015 ... effectivement c'est un grand succès! Une petite recherche sur "audiences F1" faite sur n'importe quel moteur de recherche conduit à des conclusions édifiantes ... bien loin de la béatitude affichée par certains ...

lundi 28 décembre 2015 à 22:01 @cyrano dit : Si t'aimes pas la f1 t'as qu'à plus la regarder, ça nous évitera des commentaires idi.ots comme le tien! Et en ce qui concerne les spectateurs, la F1 a battu tout les records, tant sur le circuit que a la télé. Donc avant de commenter des âneries, mieux s'informer, merci!

lundi 28 décembre 2015 à 14:47 cyrano94 dit : Toujours plus d'argent. Toujours plus de victoires acquises dans les stands. Toujours plus de changements de pneus incompréhensibles. Toujours plus d'illisibilité. Toujours moins d'intérêt ... et de spectateurs !

samedi 26 décembre 2015 à 13:50 Rocktau dit : En 2007, Alonso avait bien terminé 3ème derrière Hamilton qui était vice-champion du monde. En 2014, Rosberg avait fait 11 poles autant que Hamilton en 2015, et non une de plus que Hamilton. En 2014, Schumacher n'avait pas couru.

jeudi 24 décembre 2015 à 19:21 totuo2002 dit : "Fernando Alonso a fini derrière son équipier au championnat pour la première fois de sa carrière." Et 2007 ? même si c'est au nombre de 2eme places.

jeudi 24 décembre 2015 à 18:40 Reg dit : "10Lewis Hamilton s'est imposé 10 fois cette année, une de moins qu'en 2014. Le record est de 13 succès en un an, réalisé par Michael Schumacher en 2014 et Sebastian Vettel en 2013." Je pense plutôt que c'est 2004 pour Schumi ;) Superbes stats en tout cas. Merci