F1 - Pourquoi Hamilton a tant souffert à Budapest

F1 - Hamilton a souffert à cause de Seul sur Mars

Insolite. Lewis Hamilton a révélé qu'une visite sur le tournage du film Seul sur Mars le matin du Grand Prix de Hongrie peut expliquer sa mauvaise course.

Lewis Hamilton a survolé la saison 2015, en s'assurant du titre dès Austin, mais il a eu une fin de saison difficile. Il a également souffert à Budapest, avec un mauvais départ, un passage dans l'herbe dans le premier tour et un contact avec Daniel Ricciardo qui lui a valu un changement d'aileron avant et une pénalité.

Cette mauvaise course s'explique peut-être par une préparation compliquée. Hamilton a peu dormi dans la nuit avant la course et dans la matinée, il s'est rendu sur le tournage du film Seul sur Mars, dans les studios situés juste à côté du circuit.

« C'était un dimanche très cool jusqu'au début de la course, » a expliqué l'Anglais à la BBC. « Le soir précédent, j'ai été invité par Ridley Scott, il m'a dit "Viens sur le tournage demain matin". J'ai dit oui, parce qu'il filmait la dernière scène de Seul sur Mars avec Matt Damon. »

« Je me suis couché, je me suis retourné plusieurs fois dans mon lit. Je n'ai pas trouvé le sommeil avant une heure du matin puis je me suis réveillé à 4h00. J'ai quitté l'hôtel à environ 08h00. »

« Je suis allé voir Ridley et il était en train de préparer la dernière scène. Il m'a dit "Matt n'est pas encore là, est-ce que tu veux jouer son rôle ?". Je suis devenu nerveux parce que c'était Ridley Scott qui me demandait de jouer et je ne savais pas ce que j'étais sensé faire. Matt est enfin arrivé et il s'est assis avec Ridley. Il a dit "action" et je ne pouvais tout simplement pas y croire. »

Un mode de vie en débat

Après avoir quitté le plateau, Lewis Hamilton a rejoint le circuit mais la fatigue l'a empêché de bien se concentrer. Il savait qu'il n'était pas dans de bonnes conditions.

« Je suis allé sur la piste, et je suis resté sur ce bon moment, » précise-t-il. « Puis je suis entré dans la technique et je me suis retrouvé face à un mur. Je n'ai pas pu faire de sieste non plus, donc quand je suis monté dans la voiture, les premiers tours étaient très durs. Ce n'était pas bon. Je le savais. J'aurais dû mettre cette histoire dans mon livre un jour ! »

Le mode de vie de Lewis Hamilton fait débat depuis quelques semaines. Il fait de nombreux déplacements entre les courses. Cela l'aide visiblement à être assez détendu avant d'aborder une course, puisqu'il n'a jamais été aussi bon qu'en 2015, mais Ron Dennis, son ancien patron chez McLaren, juge cette attitude inadaptée. Hamilton ne souhaite pas abandonner son mode de vie, qu'il juge bénéfique pour ses résultats.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez