NEWS

Une Oris en hommage à la grande barrière de corail

Jeudi 07 janvier 2016 - 18:11

Comment lier l'utile à l'agréable ? En optant pour l'Oris Great Barrier Limited Edition II, dont l'achat sert à sauvegarder les fonds océaniques australiens.


Oris et la mer, c'est une longue histoire d'amour et la manufacture suisse soutient nombre de projets visant à la sauvegarde de ce milieu. Après avoir alourdi le poignet du vénézuélien Carlos Coste, apnéiste multiple détenteur de records, l'horloger vient en aide à la grande barrière de corail, aux larges des côtes australiennes. De quelle façon ? Un pourcentage du prix de l'Oris Great Barrier Reef Limited Edition II est reversé à l'Australian Marine Conversation Society, association qui oeuvre pour le respect de la faune et la flore maritimes locales.

Colorée

Cette grosse plongeuse (46 mm) ne diffère guère de la gamme Aquis classique. On retrouve l'insert en céramique noire, intégré à la lunette dont les nombreuses cannelures permettent une bonne préhension. Idem pour les aiguilles, avec leurs galbes fins tranchant avec le gabarit viril de la montre. Qu'est-ce qui singularise cette version produite à seulement 2000 exemplaires ? Son cadran, dont le chemin de fer jaune dénote avec l'élégant bleu azur. Autre originalité: la dissociation de la date et du jour de la semaine. La première apparaît, elle aussi en jaune (comme la trotteuse ''lollipop''), dans un guichet à 6 heures alors que le jour est précisé par un repère concentrique. Ce joli cadran est abrité derrière un épais verre saphir légèrement convexe.

Caoutchouc ou acier

La montre est proposée avec deux bracelets : acier ou caoutchouc. On retiendra que ce dernier dispose d'une boucle déployante atypique, au réglage facilité par un système breveté par Oris. Plus la peine de venir avec ses outils pour modifier la longueur du bracelet si l'on souhaite porter la Great Barrier Reef Limited Edition II par dessus sa combinaison. Le fond, lui aussi en acier, est décoré de la carte de l'Australie. Comme de coutume sur la gamme Aquis, la couronne vissée (l'Oris est étanche à 500 m) est protégée de l'arrachement par des épaulements. Le mouvement automatique est en provenance de chez Sellita. Ce SW 220-1, modestement retouché, est désormais baptisé Cal.735. Et pour conclure en beauté, mentionnons que cette plongeuse, certes volumineuse mais peu commune, est affichée à un prix ''compétitif'' : 2000€.

Je devance les railleries de certains, jamais avares en commentaires ''pertinents'' : oui, cela représente, pour beaucoup d'entre nous, une somme qu'il semble incongru de dépenser pour une seule montre. Mais lorsqu'on s'intéresse un peu à l'horlogerie, qu'on constate les prix pratiqués par certaines maisons prestigieuses (qui ne font pourtant qu'emboîter des calibres génériques) et qu'on sait qu'une partie de la somme de cette Oris peut aider à ce que nos petits-enfants puissent toujours s'émerveiller devant les merveilles de Dame Nature, on se dit que le déraisonnable ne l'est peut-être pas tant que ça...

Publicité

Objectif : V-Max de la Lamborghini Aventador SV

Réagissez

Evènement Abonnez-vous à Auto Plus à partir de 0,90€ le numéro
A+ A A-