Pourquoi un fantôme sur les Koenigsegg ?

Christian Von Koenigsegg explique en vidéo l’histoire de son logo fantôme, que l’on retrouve sur toutes ses productions.

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on trouve un fantôme sur les Koenigsegg, et ce que signifie ce logo ? Pour nous l’expliquer, c’est Chrisitan Von Koenigsegg, le fondateur et le patron de la marque d’hypercars suédoise qui a décidé de nous l’expliquer en vidéo (en anglais).

En réalité, l’histoire est toute simple. Le constructeur, fondé en 1994, avait élu domicile dans un hangar de la petite ville d’Angelhölm. Mais en février 2003, un feu s’est déclaré dans le hangar et l’a endommagé. Il a donc fallu déménager à seulement quelques encablures de là, dans un nouveau hangar situé sur la piste de l’aéroport d’Angelhölm. Et c’est là que la fantôme entre en scène...

Des avions fantômes

Non il ne s’agit pas d’un hangar hanté. En réalité, avant que Koenigsegg ne l’investisse, il abritait l’un des plus vieux escadron d’avions de combats de Suède, datant des années 1930. Un escadron qui a été baptisé "fantôme" car les avions décollaient avant l’aube, et revenait au crépuscule, si bien qu’on ne les voyait jamais voler. C’est pour cela que le logo de l’unité est devenu le fantôme, tandis que son slogan était "The show must go on", ou "le spectacle doit continuer".

Quand Koenigsegg a investi les lieux, l’escadron était certes déjà dissout, mais certaines personnes y ayant travaillé, des mécaniciens, étaient encore présents. Et ce sont eux qui ont demandé à Christian Von Koenigsegg, s’il pouvait reprendre le logo du fantôme sur ses voitures, afin "que le spectacle continue" !

A noter que Koenigsegg utilise une partie des pistes de décollage et d’atterrissage qui servaient aux avions militaires pour tester ses nouvelles voitures à haute vitesse !

Photo: Koenigsegg CCR

Photo de

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 09 janvier 2016 à 07:56 Otaches dit : Personne n'a dit qu'ils ne se posaient pas pour ravitailler...

vendredi 08 janvier 2016 à 19:45 Djules dit : @Sky et pour qu'ils soient "fantôme" ça devrait être l'inverse également...

vendredi 08 janvier 2016 à 16:29 Sky dit : 'Les avions décollaient à l'aube et revenaient au crépuscule' Ouaaais nan aucun avion de chasse, et surtout pas ceux des années 30, n'a une telle autonomie. Les Spitfire qui couvraient la retraite des Tommies à Dunkerque ne pouvaient rester que 10 minutes sur la zone...

vendredi 08 janvier 2016 à 15:04 juju dit : Jolie clin d'oeil et belle histoire ca :) Doivent etre content les anciens mecaniciens :)