F1 - Ferrari apportera une seconde pour Verstappen

F1 - Toro Rosso attend des gains grâce à Ferrari

Max Verstappen pense que Toro Rosso va gagner une seconde au tour uniquement grâce au passage du moteur Renault à celui de Ferrari.

Toro Rosso va abandonner le moteur Renault pour celui de Ferrari cette année. Même si ce ne sera que la version 2015 du groupe propulseur, Carlos Sainz Jr espère battre Red Bull. Max Verstappen pense de son côté que cela pourrait faire gagner une seconde au tour.

« Les choses se présentent bien, » a précisé le Néerlandais sur son site internet. « Evidemment on veut toujours améliorer la monoplace mais les premiers signes sont prometteurs. La STR10 était déjà très bonne dans les virages rapides, donc je suis impatient de voir ce que la voiture de cette année va apporter. »

« Le moteur Ferrari est probablement le plus gros progrès. J'en attends beaucoup. Un gros gain sur le moteur rend tout beaucoup plus facile. Je m'attends à gagner environ une seconde au tour uniquement grâce au moteur, ce qui est beaucoup. Donc je pense que nous pouvons faire de plus gros progrès que nos rivaux directs. »

L'intégration ne sera pas parfaite

L'une des difficultés pour Toro Rosso sera l'intégration du moteur. L'accord a été signé tardivement et il y a peu de temps pour parfaitement intégrer le groupe propulseur à la monoplace. Interrogé sur de possibles retard, James Key a confirmé que tout ne sera pas parfaitement optimisé.

« Oui et non, parce que quand on est dans une situation délicate sur le moteur, il y a toujours un compromis, » a précisé le directeur technique de Toro Rosso à Sky Sports. « Il y a un compromis parce qu'on ne va pas vraiment optimiser la voiture autour de ce qui est une installation compliquée avec ces groupes propulseurs. C'est en mars qu'on prend vraiment contact avec ce qu'on tente de faire. »

« Donc c'est un compromis sur le plan technique. Au niveau du fonctionnement de l'équipe, ça ne fait pas la moindre différence. On adapte tout simplement le programme en conséquence. »

Les différences entre le groupe propulseur de Renault et celui de Ferrari devraient contraindre Toro Rosso à adopter un empattement plus long.

Une excellente aérodynamique en 2015

La monoplace était très performante en 2015 et Toro Rosso reste convaincue que le moteur était le principal point faible. Le circuit de Barcelone, où l'aérodynamique compte beaucoup, a montré que l'équipe était bonne dans ce domaine.

« Si on regarde les vitesses à la corde des virages à vitesse moyenne ou élevée, nous sommes au niveau de ceux devant nous, » assure Key.

« En fait, à Barcelone nous nous sommes qualifiés cinquième et sixième et nous étions les deuxièmes meilleurs derrière Mercedes dans les virages rapides. Donc ça donne une bonne idée de l'aéro que nous avons. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 11 janvier 2016 à 15:40 F1Manager 2.0 dit : @Cindy que tu le veuilles ou non max est une figure montante de la F1. il a su s'imposer comme un grand et même si moi aussi je le porte pas dans mon coeur, ben je pense qu'il a raison au vue du déficite de puissance du moteur Renault (olus de 50ch on parle même de 80!!!) Je pense que sont jugement est fondé . Ils peuvent gagner au min 1sec c certain. Apres a savoir si il vont reussir a ladapter sans et une autre mais il ne faut pas oublier le châssis qui leur a permis, malgré un gp moyen de tenir tete a la maison mère.

lundi 11 janvier 2016 à 14:24 dan83 dit : Et pourquoi pas 3 secondes aussi!!!!! La vérité sera rendu sur la piste,attention si c'est pas l'effet inverse...

lundi 11 janvier 2016 à 13:15 cindy picarde dit : Moi je lui conseille plutôt la Coucou Casse Cou des fou du volant à cette personne fort désagréable.