F1 - Renault promet des progrès sur le moteur

F1 - Renault va améliorer son moteur

Renault veut améliorer les performances de son groupe propulseur cette année, même s'il faudra attendre 2017 pour avoir une bonne collaboration avec Enstone.

En 2015, le moteur Renault a été la cible permanente des critiques de Red Bull. Des nouveautés ont été apportées en fin d'année, sur le moteur et sur le turbo. Seules celles sur le turbo ont été utilisées en piste. Il n'y a pas eu de progrès visible dans les performances, mais les pièces utilisées auparavant étaient mieux maîtrisées et les nouvelles disposent d'un plus gros potentiel, que Renault espère débloquer cette année.

« Rétrospectivement, nous avons introduit de nouveaux concepts fin 2015 avec la spécification " D" du groupe propulseur, » rappelle Rémi Taffin, le directeur technique moteurs de Renault Sport Formula One Team. « Si nous n’en avions pas utilisé tous les développements, les essais au Brésil nous ont fourni des informations extrêmement positives. Nous avons notamment travaillé sur la chambre de combustion et sur le turbo pour gagner en performance sans sacrifier la fiabilité. Le Power Unit qui sera exploité à Melbourne s’inscrit dans la continuité de ce que nous avons entamé l’an passé, tout en poussant nos idées encore plus loin. Nous examinons également d’autres domaines. »

« Des améliorations arriveront tout au long de la saison. Si ce que nous verrons à Melbourne représente déjà un important pas en avant par rapport à 2015, nous devons aussi vivre cette saison en posant les fondations pour 2017, lorsque notre partenariat aura mûri. »

Intégrer le groupe propulseur à la monoplace aux mieux est capital pour la performance mais cela sera difficile en raison du rachat tardif de Lotus. L'un des principaux objectifs de Renault est d'établir une bonne collaboration entre Enstone et Viry-Chatillon, les usines châssis et moteur, ce qui ne sera pas possible dès cette année.

« Nous savons que l’intégration du groupe propulseur au châssis s’est faite très tardivement, » rappelle Taffin. « Malgré les circonstances, nous faisons de notre mieux tout en restant réalistes sur nos chances en 2016. Nous devons continuer à fournir un Power Unit fiable et performant, tout en devant établir des liens forts et durables avec l’équipe châssis d’Enstone. »

« C’est un avantage de connaître une grande partie de leurs employés et leurs méthodes de travail, mais il faut du temps pour tirer le meilleur l’un de l’autre. Collaborer en bonne intelligence nous permettra à terme de développer le groupe propulseur et le châssis plus rapidement et plus efficacement. Nous voyons donc cette saison comme une année de transition nécessaire pour fonder l’avenir. L’objectif est que la collaboration porte ses fruits en 2017. »

Pas de réel changement à Enstone

Si l'usine d'Enstone doit être renforcée, celle de Viry-Chatillon ne va pas réellement modifier son fonctionnement. Elle a été restructurée en 2014, suite aux soucis rencontrés sur le groupe propulseur, et elle a désormais les moyens nécessaires pour produire un V6 performant, en ayant en plus l'assurance d'un engagement à long terme, ce qui permet des investissements.

« Pendant qu’Enstone se relance, nous voulons poursuivre sur notre rythme à Viry, » précise Taffin. « Depuis l’annonce, il n’y a pas eu de bouleversement. Nous mettons les choses en ordre. »

« Avec l’introduction des nouveaux groupes propulseurs, nous avons réalisé d’énormes investissements sur les bancs, les logiciels et le personnel notamment. Les conditions sont désormais idéales pour en profiter pleinement. »

« Si nous n’en avions malheureusement pas eu l’occasion ces dernières années, l’engagement de Renault à long terme avec une plateforme forte nous permet aussi d’établir des stratégies sur le long terme. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)15

mardi 09 février 2016 à 08:00 Réaliste dit : @Henryquatre et le v6 bi turbo de la safrane? et le v6 Clio 2? et le v6 de la 605 et de la 406 coupé? à chaque fois que tu poste un commentaire c'est pour dire une ânerie... décidément il va falloir que tu apprenne à te faire ou a te renseigner avant de dire n'importe quoi!

lundi 08 février 2016 à 18:21 VERGNES dit : Sur les dti???

dimanche 07 février 2016 à 12:45 Eddy dit : Ils feraient mieux de penser aux anciens clients qui ont eu des pannes récurrentes peu ou pas indemnisées.

dimanche 07 février 2016 à 11:07 henryquatre dit : D'ailleurs sur la Safrane, je crois que ce n'était plus le prv. Il me semble qu'ils l'ont arrêté avec la r25, comme Peugeot l'a arrêté avec les 505 et 604.

vendredi 05 février 2016 à 09:18 toufou dit : @amateurisme,tu portes bien ton nom ,un vrai amateur dans le sens péjoratif du terme sinon tu saurais que le moteur V6 turbo renaultF1 a été champion du monde ,comme le V10 Atmo qui a suivi .Le V6 prv n'a jamais été monté sur Velsatis ,c'etait un 3.5 nissan .

jeudi 04 février 2016 à 16:23 amateurisme dit : Renault n'a jamais été capable de produire un V6 il suffit de se rappeler du minable V6 PRV des Safrane et Velsatis .... et puis la F1 est vraiment un cirque de carrioles sans intérêt pour l'automobile, DE SURCROIT, la F1 est ruineuse, c'est ce qui explique que les majors constructeurs n'y sont plus ;

jeudi 04 février 2016 à 15:59 Nono13 dit : @@nono13 (déjà trouve toi un pseudo) Tout le monde à le droit de se planter notamment en F1. Et ils se sont bien plantés notamment à cause de gros problèmes de fiabilité qui ont repoussé les développements du moteur. Et parce qu'ils se sont bien plantés ils ne devraient plus communiquer cet année sur la progression envisagée du moteur ? Surtout quand cette communication est sans doute une réponse à des questions de journalistes ? En plus cette année ils ne parlent que pour leur écurie. Red Bull est désormais un partenaire forcé à qui rien est promis ni du à par la fourniture d'un moteur 2016.

jeudi 04 février 2016 à 14:11 witura dit : Des progrès ? C'est normal , il me semble , tout le monde essaie d'en faire et du côté de chez Renault on s'active a rendre le groupe moteur plus performant (et le châssis aussi cette année)...Le gros problème , est que les autres essaient aussi d'être meilleurs et que le niveau auquel se trouvait Renault en 2015 (ainsi qu'en 2014 d'ailleurs) rendrait urgent une grande révolution plutôt que de simples progrès , sinon ils se verraient condamnés a jouer les seconds rôles , une fois de plus ...

jeudi 04 février 2016 à 12:00 @nono13 dit : ce qui gène ? c'est leur communication. car cette promesse , de s'améliorer nettement coté moteur, a aussi été faite fin 2014. on a vu en 2015 le résultat. alors un peu de modestie de leur part serait bienvenue. ils ont qu'à prouver tout ça sur la piste, ça suffira largement . et c'est le pourquoi ils sont en F1 il me semble.

jeudi 04 février 2016 à 10:24 Nono13 dit : D'abord les changements sur le turbo n'ont pas été utilisés l'an dernier. C'est seulement une nouvelle chambre de combustion. Ensuite je ne vois pas en quoi ça gêne certains qu'ils annoncent des progrès sur le moteur. Surtout quand à côté ils annoncent depuis des mois que 2016 ne sera qu'une année de transition rien de plus.

jeudi 04 février 2016 à 09:45 @pasdac dit : si tu veux, quand tu prends raclés sur raclés courses apres courses depuis 2 ans, quand tu termines l'année 2015 avec un déficit de 1 seconde/tour ( juste énoooorme ) , encore heureux qu'on attend des progrès coté moteur. cependant, avec un peu plus d'humilité , on aurait largement préféré un silence radio sur ce point ( ils sont assez passé pour des idiots ) et qu'ils prouvent ça juste, en piste !

jeudi 04 février 2016 à 09:32 pasdac dit : Environ 1 seconde au tour ( soit plus ou moins 5 kms ).... de la a etre aussi " acide " !!! Au bal des Nuls a grande gueule il y en a au moins 3 qui ne feront pas banquette !

jeudi 04 février 2016 à 09:02 la french triche dit : Ils vont se faire poudrer par Mercedes

jeudi 04 février 2016 à 01:38 Réaliste dit : c'est clair qu'ils peuvent que faire des progrès! pour une fois les performance en f1 sont comparable aux véhicules de série...a la casse!!!

mercredi 03 février 2016 à 21:34 philou dit : les promesses n engagent que CEUX QUI Y CROIENT. et ca reb bull le sais bien. ils feraient bien mieux de faire profil bas chez renault. ca leur a pas suffit 2015 ?