F1 - Renault lance un programme de jeunes pilotes

F1 - Renault lance la Renault Sport Academy

Renault a lancé un nouveau programme de jeunes pilotes, la Renault Sport Academy, avec pour but d'y former ses futurs pilotes de Formule 1.

Renault a été l'une des premières équipes à avoir un programme de jeunes pilotes. Dès son retour en 2002, le Renault Driver Development a été créé. Romain Grosjean, Charles Pic, Robert Kubica, Pastor Maldonado, Heikki Kovalainen, Tiago Monteiro Jérôme d'Ambrosio, Lucas di Grassi et Giedo van der Garde y sont passés avant de rejoindre la F1. Lotus a maintenu le programme suite au retrait de Renault, en le nommant Lotus F1 Junior Team l'année dernière, après plusieurs changements.

Pour son retour en tant qu'équipe, Renault a choisi de relancer un programme de jeunes pilotes, cette fois nommé Renault Sport Academy.

« La Renault Sport Academy est un programme soulignant l'engagement de Renault Sport Racing dans la formation de jeunes talents pour en faire les futures stars de la F1, » explique Frédéric Vasseur, le responsable de la compétition de Renault Sport Racing. « Ce programme complet englobe tous les domaines nécessaires pour qu’un jeune pilote se développe et atteigne les plus grands succès en sport automobile. »

Le but est d'en faire un programme aussi efficace que le Red Bull Junior Team, qui forme tous les pilotes qui rejoignent Toro Rosso puis Red Bull : « Nous voulons former les champions de demain, » souligne Vasseur. « Plus que par altruisme, notre but est que ces pilotes deviennent les futurs Champions du Monde avec Renault Sport. Nous mettons tous les outils à leur disposition pour atteindre cet objectif. À terme, nous souhaitons que les futurs pilotes du Renault Sport Formula One Team soient issus des rangs de la Renault Sport Academy. »

Quatre pilotes pour la saison 2016

Cette année, les membres de la Renault Sport Academy seront Oliver Rowland, Jack Aitken, Louis Delétraz et Kevin Jörg. Ils sont à des stades différents de leur carrière.

Oliver Rowland est le champion de la Formula Renault 3.5 Series. Renault a choisi de le placer en GP2, chez MP Motorsport. Il roule également chez Mahindra en Formule E.

Jack Aitken a été titré en Formula Renault 2.0 Alps, Formula Renault 2.0 Euro et Pro Mazda Winterfest la saison dernière. Il va sera en GP3 cette année, chez Arden.

Louis Delétraz est le champion Formula Renault 2.0 NEC et il a pris la deuxième place en Formula Renault 2.0 Euro en 2015. Le fils de l'ancien pilote de F1 Jean-Denis Delétraz sera en Formula V8 3.5, le nouveau nom de la Formula Renault 3.5 Series suite au désengagement de Renault, chez Fortec.

Kevin Jörg a terminé au deuxième rang en Formula Renault 2.0 NEC et au troisième en Formula Renault 2.0 l'an dernier. Il va rouler en GP3 cette année, chez DAMS.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

dimanche 21 février 2016 à 09:13 Eddy dit : C'est officiel maintenant Renault est l'un des plus gros pollueurs selon la commission Royal ! Et en plus les renault ne sont pas fiables ( que 16 ème constructeur en matière de fiabilité sur QUE CHOISIR de février 2016)

dimanche 07 février 2016 à 22:27 MB1 dit : Tu peux expliquer le rapport avec la Renault Driver Academy ?

dimanche 07 février 2016 à 12:39 Eddy dit : Désolé MB1, vous savez la dernière pour justifier pourquoi elles polluent plus que les autres les Renault. paru sur caradisiac, lemonde.fr "Renault s'est justifié en expliquant qu'en dehors de ces températures, une vraie dépollution exposait à un risque de casse moteur "comme cela s’est produit sur nos modèles par le passé". Vous noterez l'aveu." Et les anciens clients ont-ils été tous indemnisés ? Vous connaissez tous la réponse.

dimanche 07 février 2016 à 12:18 MB1 dit : Eddy, tes remarques sur le crashgate, on a compris, c'était pénible la première fois, donc la 84ème c'est bon, t'es juste un troll...

samedi 06 février 2016 à 21:38 Eddy dit : nON c'est du sérieux Renault a une trés belle image en F1 grâce à Flavio et CRASHGATE. Mais ils ont aussi la même image au niveau du grand public avec l'affaire du NOX "Renault peut bien protester que ces tests sur circuit n'ont aucune valeur légale, ils démontrent tout de même une chose : qu'il se tamponne le coquillard de nos bronches et poumons" Sans parler des anciens clients qui ont eu des pannes pas ou peu indemnisées.

vendredi 05 février 2016 à 21:45 Alex35 dit : @Eddy ... pfff... pauvre type...

vendredi 05 février 2016 à 19:37 Eddy dit : Ils vont apprendre les méthodes pour fair eun crashgate en 1er !!