La Bentley Flying Spur joue le sur-mesure

Bentley Flying Spur options Mulliner

Le département du sur-mesure de Bentley, Mulliner, présente ses dernières possibilité de personnalisation à destination des clients Flying Spur.

La Bentley Flying Spur, c’est la limousine qui se situe entre la gamme Continental GT, et l’ultra-exclusive Mulsanne. Ni la plus chère, ni même la plus luxueuse, elle n’en reste pas moins une Bentley. Du cuir, du bois, de l’aluminium... difficile de ne pas se sentir à l’aise à son bord ! Alors quand le département Mulliner de Bentley, en charge de la personnalisation, étoffe encore un peu son offre, le sur-mesure atteint son apogée !

"Mulliner offre la possibilité au client plus d’un million de combinaisons de personnalisation" explique Geoff Dowding, directeur de Mulliner. "Créer de nouvelles possibilités de personnalisation, c’est comprendre leurs besoins et leurs exigences, et la Flying Spur est un modèle idéal pour interpréter leurs idées".

Réfrigérateur intégré

Parmi les nouveautés proposées par Mulliner aux clients de Flying Spur, la possibilité, pour la première fois, d’intégrer un compartiment réfrigéré entre les sièges passagers arrière. De quoi accueillir une bouteille de champagne, un bouchon et deux flûtes, le tout derrière un verre dépoli. Les flûtes, dont les pieds rappellent les jantes de la voiture, peuvent être posées dans l’accoudoir central. A noter que fabriqué à la main, ce compartiment réfrigéré nécessite 15 heures de travail à un artisan.

Autres nouveautés, l’arrivée de vernis peints pour rappeler la couleur de la carrosserie, d’atomiseurs de parfum en argent qui peuvent être rangés dans des emplacements spécifiques dans contreforts de portes, de rangements intégrés à l’accoudoir central arrière pour que votre montre, votre monnaie ou vos boutons de manchettes trouvent leur place attitrée, ou encore un nouveau cuir matelassé. Pour le prix de ces nouveautés, il faudra passer commande d’une Flying Spur pour être dans le secret des dieux !

Photo de

posté par :
Mael Pilven

Réagissez