Mise à jour : Oris Artelier Chronometer Date

Oris Artelier Chronometer Date millésime 2016

L'Artelier, la montre élégante et polyvalente de chez Oris, fait peau neuve. Enfin façon de parler car les modifications de ce millésime 2016 sont subtiles.

Un cadran épuré, voire trop vide aux yeux de certains, des index en relief, des aiguilles profilées : telle est la marque de fabrique, depuis des années, de l'Oris Artelier. Pour 2016, elle devient Chronometer Date et s'offre un léger lifting. A y regarder de plus près, on s'aperçoit que le boîtier est plus élancé que par le passé. Les sections planes sont abolies et cette pièce d'acier est tout en galbes à l'instar des cornes, fines et bien proportionnées. Plus habillée que sportive, l'Artelier est fort logiquement entièrement polie. Son diamètre de 40 mm peut sembler restreint pour certains mais la grande ouverture du cadran en fait une montre plus généreuse que sa fiche technique le laisse supposer.

Coscée

Les index et les aiguilles plaqués à l'or rose surplomblent un cadran guilloché, clin d'oeil au style Art Déco. Développant uniquement des montres mécaniques, Oris s'est tourné vers Sellita pour animer sa montre. Le calibre 737 est en réalité un SW200-1 modestement retouché et décoré. Ce clone d'ETA 2824-2 est robuste, fiable et répond aux exigences les plus drastiques. La preuve : il est, dans l'Artelier Chronometer Date, certifié COSC, l'organisme de chronométrie suisse. Cela signifie qu'il a subi, pendant 15 jours, toute une batterie de tests à l'issue desquels sa précision a été vérifiée, entre -4 et +6 s/jour. Cette tolérance peut sembler excessive mais il n'est pas rare, aujourd'hui encore, de tomber sur des montres, y compris de très haute facture, dont la dérive flirte avec la demi-minute quotidienne...

Certifiée et (presque) bon marché

En principe, les montres obtenant ce St-Graal qu'est le certificat du COSC font chèrement payer leur diplôme. Pas cette Oris. Oui, 1.750€, d'aucuns trouveront qu'il est indécent de dépenser autant dans une montre tout juste étanche à 50 mètres, privée de toute autre complication que la date (à 6 heures) et équipée d'un joli alligator dont le cuir est réputé fragile. Mais il suffit de regarder ce que propose la concurrence pour constater que tel n'est pas le cas. Et pour le prix, vous aurez droit à une belle et robuste boucle déployante en acier, un fond transparent permettant d'admirer le rotor rouge Oris et un verre frontal en saphir légèrement bombé et délicieusement rétro.

Photo de

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 19 février 2016 à 16:43 Seb dit : Une belle toquante au style classe , sobre et raffiné ! C'est l'objet idéal au poignée d'un conducteur de Bentley Arnage ! ( Non je ne cherche pas a vous faire séparer de votre adoration mythique pour Brietling :p )