Lotus dévoile l’Evora Sport 410

Photos et tarifs Lotus Evora Sport 410

Lotus dévoile à quelques jours du salon de Genève 2016 sa nouvelle création : l’Evora Sport 410 !

Lotus nous avait promis deux surprises sur le salon de Genève 2016 : aux côtés des toutes nouvelles Lotus 3-Eleven et Elise Cup 250, on sait désormais qu’il y aura l’Evora Sport 410 ! La firme d’Hethel continue sa stratégie agressive en termes de nouveautés et lève le voile sur une version allégée et plus musclée de la pourtant récente Evora 400.

"Nous voulions rendre l’Evora encore meilleure : plus légère, plus rapide et plus précise, mais nos équipes ont dépassé nos attentes" explique Jean-Marc Gales, PDG de Lotus. "Lotus a capturé les éléments de l’Evora qui la rendent si particulière, et les a transformés en quelque chose d’encore plus ciblé, précis. Le résultat est dynamiquement excellent et absolument superbe".

Partout de la fibre de carbone

Avec sa hauteur de caisse rabaissée de 5 mm par rapport à l’Evora 400, la nouvelle Evora Sport 410 se reconnaît à ses nouveaux éléments en fibre de carbone. Le splitter avant, le toit, la hayon et le diffuseur arrière sont tous réalisés en fibre tressée apparente. Et la vocation n’est évidemment pas qu’esthétique puisque l’appui aérodynamique augmente de 15 %, sans accroître les forces de trainée.

A l’intérieur, l’Evora Sport 410 est livrée avec des sièges sport en fibre de carbone, encore elle, avec revêtement Alcantara, tout comme sur le volant et la console centrale. Dépouillé, cet habitacle a servi à perdre du poids : plus d’écran tactile (toujours disponible en option), plus d’accoudoirs de portes et de poches de rangements, suppression des hauts parleurs...

Poids en baisse, puissance en hausse

Il faut dire que l’Evora Sport 410 arrive au total à se débarrasser de 70 kilos par rapport à l’Evora 400, à 1.325 kilos en ordre de marche. Soit 3,2 kg/ cheval. Car la puissance de son côté augmente aussi : on retrouve le moteur 6 cylindres suralimenté de 3,5 litres. De 400 chevaux, on passe désormais à 416 ch (à 7.000 tr/min) et un couple de 410 Nm (à 3.500 tr/min).

Le différentiel à glissement limité type Torsen, pour une meilleure traction, est de série, tout comme la boîte de vitesse manuelle à 6 rapports courts. La transmission automatique avec palettes au volant est en option.

Côté performances, la Lotus Evora Sport 410 enregistre le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, et une vitesse maximale de 300 km/h.

Limitée à 50 unités par an

La production mondiale de la Lotus Evora Sport 410 sera limitée à 150 véhicules par an. Le modèle sera disponible à partir de juin 2016. Quant à son tarif, il prend presque 10.000€ par rapport à l’Evora 400: on passe de 96.810€ à 107.800€.

Photo de

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)6

dimanche 28 février 2016 à 20:02 Xavier dit : @Wisky: le poids réel d'une M4 en ordre de marche, c'est 1667kg ! Et pour l'avoir testé, c'est une auto lourde typée GT pas du tout adapté au circuit.

vendredi 26 février 2016 à 17:58 leon dit : @leon : faites donc comme moi , dear gamin mal élevé et grossier : Achetez une LOTUS , roulez avec et après postez en connaissance de cause

vendredi 26 février 2016 à 13:44 Whisky Essence dit : @Xavier une M4 de base qui fait 1500kg en ordre de marche et 431ch donc memes pas 200kg de plus affiche les memes performances avec aussi un 6 Cylindres et 15ch de plus seulement donc elle sont concurrentes

vendredi 26 février 2016 à 10:57 Xavier dit : 1325kg en ordre de marche c'est environ 300kg de moins que la plupart des autos qui sortent 400cv. Elle reste donc "light" dans sa catégorie. Sa seul concurrente c'est le GT4 aujourd'hui.

vendredi 26 février 2016 à 08:42 @leon dit : leon, ta gueule !

jeudi 25 février 2016 à 16:14 leon dit : Les LOTUS avaient des avantages , notamment leur sobriété stylistique et leurs tarifs légers ( par rapport à leurs perfs ) . J'ai l'impression qu'avec l'elise 250 et cette evora , LOTUS se lance dans une autre fuite en avant en se rapprochant de l'offre tarifaire de PORSCHE ( cayman, boxster,911 ) .Comme coté fiabilité et "usabilité " : une PORSCHE ça roule quotidiennement , une LOTUS non ; faudrait pas que LOTUS oublie le light ( vrai aussi pour le portefeuille du client ) is right . Ca se vendra peut etre mieux mais ça ne méritera plus de s'appeler LOTUS .