F1 - Renault face à « un chantier titanesque »

F1 - Renault doit faire de gros changements avant de gagner

Renault fait face à un chantier énorme pour renforcer son équipe avant de pouvoir gagner. Le constructeur veut commencer à progresser dès cette année.

Renault fait son retour en F1 cette année, mais le constructeur français aura besoin de temps pour gagner. Red Bull a décroché son premier titre à sa sixième saison et Mercedes à sa cinquième. Renault espère gagner aussi vite. Pour cela, il faut reconstruire une équipe, avec le besoin de recruter 160 personnes. Cette restructuration prendra du temps.

« Si on veut se fixer un objectif élevé, le chantier est titanesque, en termes de structures, de nombre de salariés, etc, à Viry (l'usine moteurs) ou à Enstone (l'usine châssis), » a expliqué Frédéric Vasseur, le directeur de la compétition de Renault Sport Racing, à L'Equipe. « Mais on a l’avantage énorme d’avoir un projet à moyen terme, ce qui est assez rare en F1. Carlos Ghosn (le Président de l'Alliance Renault-Nissan) nous fixe des objectifs à trois ans (des podiums) ou cinq ans (le titre), c’est un luxe. »


« Ce qui compte, dans un premier temps, c’est d’être capables de reconstruire une équipe sur des bases solides, de faire les recrutements judicieux au bon moment, de nous donner les moyens de production et de calcul, de faire un travail en profondeur sur les bases plutôt que de chasser le résultat à la seconde tout de suite. »

Lotus a été proche de la faillite l'an dernier. L'arrivée de Renault avec un projet très ambitieux a redonné un nouveau souffle à l'équipe d'Enstone: « Tout le monde sait que les derniers mois, voire les dernières années, ont été plus que compliqués à Enstone, il n’y avait plus de ressources depuis plusieurs semaines mais j’ai trouvé là-bas une réelle adhésion au projet Renault, » précise Vasseur.

« À l’atelier, certains avaient ressorti les vieux tee-shirts ! Cette motivation a compensé le manque de moyens et nous a clairement permis d’être là (à Barcelone) aujourd’hui, avec une voiture qui fonctionne. »

Avoir la RS16 prête à Barcelone était une petite victoire pour Renault, en raison des énormes changements nécessaires pour adapter la monoplace au V6 Renault, alors que l'équipe était motorisée par Mercedes la saison dernière.

Pas d'objectif sportif en 2016, mais une volonté de progrès

La monoplace utilisée cette année sera forcément en retrait. Le développement a été fait par Lotus avant le rachat par Renault, avec des moyens très limités. L'équipe n'a fixé aucun objectif sportif pour la saison 2016. La seule volonté est de progresser et d'instaurer un esprit de combativité.

« Nous n’avons pas d’objectif à court terme, » martèle Vasseur. « On ne va pas se dire qu’on veut finir septième ou huitième cette année. On fait avec ce qu’on a, et tout le monde est motivé pour le faire fructifier car ce qui va compter, avant le résultat brut, c’est la progression. Peu importe d’où on part, ce qu’il faut c’est arriver au bout. »

« Mais je ne veux pas non plus qu’on tombe dans la facilité de se dire qu’on est dans une année de transition, sans enjeux, qu’on verra en 2017 et qu’on va passer l’année à repeindre les bureaux. Ce serait psychologiquement le pire. Enstone est une véritable équipe de course et il faut garder cet état d’esprit, cette gnaque-là, à aller chercher le dernier centième. »

« Est-ce qu’on introduira une voiture plus aboutie en cours de saison ? Il faut déjà voir où on en est à Melbourne et également avoir une idée à peu près claire sur les réglementations 2017. On avisera en cours d’année. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

samedi 27 février 2016 à 19:57 Motardrome26 dit : Déjà plus les pieds sur terre que haas qui pense déjà presque battre les Ferrari le milliardaire américain va vite ravavaler son orgueil Ferrari vas vite le calmer si il sont trop proche de la tête ici c est l Europe faut juste espérer que grojean se fasse pas mal les amerloques aime bien les beau crash

vendredi 26 février 2016 à 19:28 F1 manager 2.1 dit : merci les gars enfin des commentaires constructif ++1 Renault part réaliste avec des ambitions mesuré est c tout a leur honneur. C sur qu il y as un gros effort a faire autour de la voiture pour réadapter tous les éléments moteur. Donc affaires a suivre surtout qu'il le font en leur nom donc espérons que la fiabilité sera au rdv. Moi je suis plutôt derrière Grosjean il a énormément a prouvé avec Haas.... a voir

vendredi 26 février 2016 à 18:29 witura dit : Chantier titanesque , c'est peu dire , tous les domaines sont a restructurer et a améliorer . Cela prendra beaucoup de temps , un véritable travail en profondeur attend cette structure , comme il est dit avec justesse du coté de Renault les places d'honneur , les podiums ou bien les victoires ne sont pas envisageables dans l'immédiat , alors , arriver a lutter pour une couronne mondiale , peut-être cinq , six ans voire plus . A condition aussi que les Mercedes et autres Ferrari diminuent leurs efforts , car a l'heure actuelle , ils sont sur une autre planète ..

vendredi 26 février 2016 à 18:07 Nono13 dit : Effectivement introduire une nouvelle voiture en cours de saison est la seule solution pour légèrement combler les retards de développement dus aux manques de moyens humain et financier la saison dernière, et au rachat tardif.

vendredi 26 février 2016 à 16:18 marcel07 dit : 'sont pas prêt d’être World Champion ; quand on voit comment ronronne les Mercedes.. y'aura pas photo encore en 2016.