F1 -  Hamilton a une vraie rivalité avec Rosberg

F1 - La rivalité entre Hamilton et Rosberg est réelle

Lewis Hamilton estime qu'il peut y avoir de vrais tensions avec Nico Rosberg. L'Anglais assure avoir retrouvé la motivation qui lui manquait fin 2015.

La domination de Mercedes a fait de Lewis Hamilton et Nico Rosberg les seuls candidats au titre ces deux dernières saison. Leur rivalité a été exacerbée, comme après le contact de Spa en 2014 ou celui du départ à Austin l'an dernier. Lewis Hamilton reconnaît que cette rivalité est réelle, même si plusieurs acteurs de la F1 ont un intérêt à l'exagérer.

« Elle est là, » a assuré le triple champion du monde au site officiel de la F1. « Mais tout le monde met de l'huile sur le feu. Et évidemment, Nico et moi, nous mettons plus d'huile sur le feu selon qui gagne une course. Donc c'est réel, une vraie concurrence. »

Hamilton aimerait que l'accent soit mis sur une concurrence surtout face à Ferrari, plutôt qu'en interne: « J'espère que ça ne sera pas uniquement un "Lewis et Nico show", j'espère que Ferrari sera dans ce show et qu'il y aura une grosse concurrence au delà de Nico et moi. »

Hamilton était moins motivé en fin de saison

Lewis Hamilton a survolé la saison 2015 mais après avoir assuré le titre à Austin, l'Anglais n'a plus gagné, avec trois succès pour Nico Rosberg. Hamilton évoqué à nouveau une baisse de motivation durant cette période, ce qui a légèrement nui à ses performances.

« C'était bien pour lui à la fin de l'année, » estime Hamilton. « J'ai eu de bonnes courses, j'ai pris des points. Je n'ai pas fait le strict minimum, mais j'ai fait ce dont j'avais besoin en fin d'année. Je n'ai pas fait ce que j'avais eu à faire pour remporter le championnat parce que c'était déjà fait. »

« Quand on se bat pour le championnat, on donne ces 5% ou 10% en plus, et après avoir décroché le titre je n'avais plus besoin de ça. J'ai dépensé mon énergie ailleurs. »

« Mais maintenant je suis uniquement concentré sur le titre, mais Nico a également mûri, donc je dois accepter qu'il est exceptionnellement rapide et que je dois dois mettre la barre encore plus haut. Je ne sais pas comment, mais c'est mon objectif. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez