F1 - Première semaine réussie pour Grosjean

F1 - Romain Grosjean encouragé par les débuts de la Haas

Romain Grosjean a eu une bonne première impression dans la Haas. Le Franco-Suisse est séduit par l'approche et le fonctionnement de l'équipe.

L'équipe Haas a réellement pris forme la semaine dernière, avec les premiers essais à Barcelone. Romain Grosjean affiche une certaine sérénité. Malgré quelques problèmes inévitables pour une nouvelle équipe, la monoplace lui donne satisfaction.

« La voiture est telle qu’elle l’était dans le simulateur, » a expliqué Grosjean à L'Equipe. « La base est extrêmement saine et ça, c’est super positif. On a des problèmes auxquels on ne s’attendait pas vraiment, des choses sur lesquelles il va falloir qu’on travaille très fort pour être prêts pour Melbourne, mais également des choses qui fonctionnent mieux que ce à quoi on s’attendait. On savait, quand on a signé, que c’était un projet extrêmement excitant et super intéressant, mais qu’il faudrait travailler fort. »

« C’est encore un poil trop tôt pour se prononcer sur le potentiel de la voiture, mais les sensations sont excellentes. J’avais promis à Gene (Haas, le patron de l’équipe) qu’après trois tours, je lui dirais ce que je pensais de la voiture. J’ai fait un commentaire à chaud lundi, il est revenu me voir après ma deuxième journée d’essais pour savoir si mes sensations étaient toujours aussi bonnes et j’ai répondu : "Oui, oui, je suis sûr de mon commentaire. Mes fesses ont bien répondu !" »

L'un des seuls vrais problèmes a été la perte d'un aileron avant en pleine ligne droite le premier jour, un souci auquel Haas a vite apporté une solution temporaire : « C’était un souci de "cuisson" de la pièce. Comme tous les gros problèmes qu’on a eus jusque-là, il s’agit d’une erreur humaine, que l’on peut réparer assez rapidement, donc c’est plutôt positif. »

« On peut avoir de très bonnes surprises »

Haas a une approche très différente des dernières équipes qui ont rejoint le championnat. Le châssis et l'aérodynamique sont faits par l'équipe, avec le soutien de Dallara, et presque toutes les autres pièces sont achetées à Ferrari. Il y a évidemment des points faibles mais l'équipe a déjà prouvé son sérieux.

« La priorité, c’est d’éviter un maximum de conneries, » souligne Grosjean. « On va avoir des problèmes, on le sait, mais on peut aussi avoir de très bonnes surprises. Il faut être prêt à tout, c’est une nouvelle équipe, qui a fait les choses très intelligemment et avec beaucoup de réflexion et de temps, puisque l’idée de venir en F1 est née en 2010. »

« Ils ne sont pas coûte que coûte à la recherche de sponsors pour financer l’équipe, ils ne font pas appel à des pilotes payants, tout cela montre bien qu’on est là pour un moment, que l’équipe est stable. Avec toutes les pièces qu’on a achetées à Ferrari, on a déjà des éléments dont on est sûrs. Après, il y a des choses qu’il faut qu’on travaille. »

Gene Haas a su instaurer un climat positif : « On a un patron, Gene, qui n’a pas peur de dire les choses. Et c’est ce que j’aime chez les Américains. Il n’hésite pas à affirmer: " On veut que Romain mène l’équipe, on lui met la pression, on compte sur lui." Il ne craint pas d’annoncer qu’il est là pour longtemps, qu’on fait des erreurs, qu’il a envie de gagner à moyen terme parce que partout où il a été, c’est ce qu’il a fait. C’est quelque chose qui me plaît et je trouve que cela apporte une certaine sérénité aux ingénieurs. »

« Ils savent qu’on a un patron qui est là, qui a les moyens, qui est super intéressé par tout mais qui, en même temps, ne met pas son nez là où il ne devrait pas, à donner son avis sur tout. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 29 février 2016 à 23:23 F1Manager 2.0 dit : Mais la tu vois c lui le patron. Il ne faut pas oublié que la tartufe de maldonado etait un pilote payant donc automatiquement il etait favoriser au niveau des pieces ou de l'ingénierie dezio HAAS debute comme rookie il ne faut pas attendre des miracle de leur part mais il profite de l'expérience de grojean, de dalarra et surtout de Ferrari donc au lieu de lui casser du sucre sur le dos on devrais plutôt l'encourager en esperant qu il marque des point mais honnêtement je pense pas qu il feront quelque chose avant la 2eme partie de saison donc un peut de patience et allez grojean! !!!!

lundi 29 février 2016 à 19:29 lordaustin dit : mauvais chez Lotus, nous verrons donc cette année... si le pilote n'avait pas sa part de responsabilité!

lundi 29 février 2016 à 13:32 F1Manager 2.0 dit : Allez Romain je suis a fond derrière toi. Ne me déçois pas stp sinon je serai la risé de sport auto. NE ME FAIT PAS MENTIR STP. AU PASSAGE UNE PLACE OU 2 POUR VENIR TE SOUTENIR CA SERAIS BIEN VENU! LOL L'ESPOIR FAIT VIVRE