F1 - Vettel pense que Räikkönen va faire mieux

F1 - Sebastian Vettel croit aux progrès de Kimi Räikkönen

Sebastian Vettel assure que les performances de Kimi Räikkönen sont similaires aux siennes. Les suspensions à tirant pourraient aider le Finlandais.

Kimi Räikkönen a déçu depuis son retour chez Ferrari il y a deux ans. Il a été nettement dominé par Fernando Alonso puis par  Sebastian Vettel. Ce dernier est cependant convaincu que Räikkönen va faire mieux cette année et il assure qu'ils étaient proches l'an dernier.

« Il a réussi à pas mal attaquer, » a déclaré Vettel selon ESPN. « Il a été un peu malchanceux au début de la saison dernière. Les gens ont la mémoire courte et ils ont tendance à oublier, en ne regardant que les chiffres. Je pense que c'était assez serré et je suis certain que ça sera encore le cas cette année. »

En qualifications, Räikkönen a battu Vettel quatre fois en 19 courses l'an dernier, en profitant d'un souci pour l'Allemand à Montréal. En course, Räikkönen a fini devant Vettel à trois reprises.

L'impact du changement de suspension dur à évaluer

Cette année, Ferrari abandonne les suspensions à poussoirs à l'avant, utilisées pendant quatre ans, pour des suspensions à tirant. Kimi Räikkönen s'est souvent plaint du comportement de la Ferrari à l'avant et ce changement pourrait mieux convenir à son style de pilotage. Sebastian Vettel estime cependant qu'il est difficile de ressentir l'impact des nouvelles suspensions.

« Pour être précis à 100%, il faut essayer l'une puis l'autre mais vu que ce sont deux voitures différentes, il n'y a pas que la suspension avant qui joue, » précise-t-il. « Pour le pilote, il n'y a pas des sensations totalement différentes entre un concept et l'autre. »

« Si vous posez la question à James (Allison, le directeur technique Ferrari), il pourra entrer plus dans les détails mais pour le pilote, j'ai déjà utilisé ça par le passé et c'est très similaire. Ce n'est pas comme si on pouvait faire certaines choses avec un concept et pas avec l'autre. »

« La voiture a un bon comportement, l'avant a donné de bonnes sensations immédiatement, je pense que c'est un pas en avant. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 29 février 2016 à 16:31 Nico Karev dit : Vettel n'a pas totalement tord mais pas totalement raison non plus. L'énorme écart de point (128 points, quand même) n'est pas vraiment réaliste du réel écart entre les deux en performance pure. Raikkonen n'est plus aussi rapide qu'avant mais il reste toujours rapide (comme prouve la dernière course de 2015), la seul différence avec Vettel c'est la régularité et les qualifications. Chez Lotus, Raikko était extrêmement régulier, 27 courses de suite dans les points, régulièrement des gros points, quasiment jamais d'erreur. Depuis son retour chez Ferrari, et surtout l'an dernier, il enchaîne les bourdes et les erreurs de pilotage et les qualifications moyennes. Pourtant quand il s'applique, il est capable d'être très rapide. Mais il n'a plus son instant d'avant, un peu normal, il est plus proche des 40 que des 30 ans contrairement à Vettel. Certains sportifs vieillisse moins bien que d'autres, regardez Schumi chez Mercedes ou Webber sur la fin chez Red Bull. La roue tourne. Mais on réalise pas 20 victoires et 80 podiums (comme Senna !) par hasard mais contre un pilote aussi monstrueux comme Vettel, quand on décline, c'est forcément difficile. Bon, au moins, il va terminé sa belle carrière chez Ferrari avec son meilleur ami du paddock comme équipier, j'ai vu pire comme fin.