F1 - La peinture joue aussi sur les performances

La peinture d'une monoplace fait partie des nombreux éléments que les équipes doivent optimiser. McLaren dévoile certains de ses secrets.

La semaine dernière, la Toro Rosso a fait ses premiers essais avec des couleurs temporaires et une monoplace totalement bleue. L'équipe n'a pas eu le temps de réaliser sa livrée habituelle, qui nécessite de nombreux détails pour le dessin taureau.

Réaliser la livrée d'une monoplace est un processus qui prend du temps. Chez McLaren, 14 employés sont en charge de la peinture de la monoplace et il leur faut quatre journées entières, soit 96 heures, pour poser les couleurs sur une monoplace. 

Il est nécessaire de faire ce travail avec une grande minutie. Au delà de l'aspect visuel, capital pour l'image de l'équipe et de ses sponsors, la peinture a un rôle dans les performances. Des irrégularités sur la surface de la monoplace peuvent avoir un impact sur l'aérodynamique. En 2007, Toro Rosso a choisi d'abandonner les autocollants pour de la peinture, afin d'avoir un flux aérodynamique plus propre et de réduire le poids.

Les ingénieurs cherchent en permanence à alléger la monoplace et la peinture ne doit pas être négligée. La surface de la monoplace représente un peu plus de huit mètres carrés et sur la McLaren, il faut trois litres de peinture, deux litres du graphite qui représente la base et un litre du rouge. L'équipe a également besoin de 50ml de noir métallisé.

« Tout d'abord, nous devons nous assurer que la livrée marche sur une pièce, » explique Lawrence Manning, l'un des hommes chargés de peindre la McLaren, dans une vidéo publiée par l'équipe. « Ensuite, on choisit sa couleur. A partir de là, il faut évaluer l'effet du poids et la façon de peindre. »

McLaren pose ensuite trois litres de laque, avec deux couches, pour que la monoplace soit totalement brillante, une obsession des équipes de F1. Red Bull y a renoncé cette année, avec une des couleurs mates très élégantes.

AkzoNobel fournit des peintures spéciales

En 2006, McLaren avait mis en place un partenariat avec le spécialiste de la peinture AkzoNobel-Sikkens pour sa livrée chrome que Ron Dennis, le grand patron de McLaren, a eu du mal à abandonner l'an dernier quand le partenariat avec Mercedes a pris fin. Ces couleurs faisaient de la McLaren une vraie flèche d'argent, encore plus que la Mercedes, à qui ce surnom est pourtant associé.

Même si la livrée de la McLaren a changé, AkzoNobel développe toujours des produits spécialement pour l'équipe. McLaren et AkzoNobel ont trouvé des solutions pour réduire le poids de la peinture.

McLaren a aussi affiné les couches de peinture et donc allégé la monoplace. La base anthracite a une épaisseur de seulement 34 micros, soit 0,03mm. La double couche de laque a une épaisseur de 56 microns.

« Nous travaillons avec AkzoNobel pour tenter de réduire l'épaisseur des couches, » précise Manning. « C'est l'essentiel. C'est ce qui fait le poids. Il y a environ 2kg de peinture sur la voiture. »

McLaren et AkzoNobel ont réussi à réduire le temps de séchage. Une peinture qui sèche plus vite permet ou d'accélérer l'envoi d'une pièce vers un circuit, ce que les équipes les plus puissantes font durant un week-end de course.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mardi 01 mars 2016 à 09:42 chris31 dit : "... et un litre du rouge" ! : ça va de soi ! (lol) (parce que le graphite, "grave" !)

mardi 01 mars 2016 à 00:37 rr dit : tu perd pas 7 dixieme a cause de la peinture

lundi 29 février 2016 à 21:05 Pffff dit : C'est vrai que les auteurs de ces articles semblent parfois sortir de 4ème

lundi 29 février 2016 à 19:10 Bob dit : "McLaren dévoile certains de ses secrets" : gros malin, si c'était un secret, tu ferais pas un article dessus.

lundi 29 février 2016 à 17:56 Vincent Lalanne-Sicaud dit : La précision sur le poids (environ 2kg) a été ajoutée à l'article

lundi 29 février 2016 à 17:50 julisc dit : Y a t il eu des promo sur le mot "livree"??? Sinon il aurait ete interessant de connaitre le poids total de la peinture sur une monoplace...