F1 - Alonso a testé un moteur revu

F1 - Fernando Alonso a évalué des nouveautés de Honda

Fernando Alonso a roulé avec un groupe propulseur revu mardi, plus proche de celui que Honda aura un course. Il a eu un souci sur la télémétrie.

Fernando Alonso a roulé avec un groupe propulseur Honda revu mardi, qui se rapproche de la spécification que le motoriste apportera en début de saison. Il a testé différents modes et il a fait des essais sur sa maniabilité, tout en évaluant des pneus et des changements de réglages aérodynamiques.

Il s'est arrêté au bout de l'allée des stands en toute fin d'après-midi, en raison d'un souci électronique qui lui a fait perdre la télémétrie, et il a repris la piste après une heure d'essais dans l'après-midi.

« Après la déception de ne pas pouvoir rouler à la fin de la dernière semaine d'essais, c'était positif de faire tant de tours, » souligne le pilote McLaren.

« Nous avons testé différentes configurations et nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur le groupe propulseur et à recueillir des données aérodynamiques. Il est encore trop tôt pour parler d'une vraie différence par rapport au moteur de la semaine dernière, parce que nous nous sommes concentrés sur des relais plus courts et sur des modifications sur l'équilibre et les réglages de la voiture. »

« Mais cette journée a été bonne et ça a un bon début pour la deuxième séance, en nous donnant beaucoup de données utiles que nous allons analyser avant que Jenson poursuive le programme. »

McLaren a beaucoup roulé

Même si le problème électronique a fait perdre du temps à McLaren, l'équipe reste satisfaite d'avoir pu beaucoup rouler avec la nouvelle version du groupe propulseur.

« Après un week-end chargé et long pour toute l'équipe ici en piste, au MTC et à Sakura, nous avons débuté la deuxième séance sur une notre positive, » estime Matt Morris, le responsable de l'ingénierie de McLaren. « C'est toujours encourageant d'avoir un gros kilométrage le premier jour. »

« Nous avons passé une grande partie de la journée à évaluer le fonctionnement du groupe propulseur, même si nous ne nous sommes pas encore concentrés sur la performance pure. L'important est de faire autant de kilomètres que possible sur ce package, donc à ce niveau et avec la quantité de données recueillies, ça a été très positif. »

« Nous allons continuer à optimiser le temps en piste dans les prochains jours, à travailler pour améliorer les soucis de fiabilité et nous allons faire des relais plus longs. Nous avons également des nouveautés aérodynamiques qui arrivent (pour mercredi), qui seront testées en piste par Jenson. »

Beaucoup de données pour Honda

Honda a de son côté pu tester différents modes de son groupe propulseur pour valider son fonctionnement. Le motoriste a beaucoup de données.

« Nous avons eu une coupure électronique inattendue juste avant la pause, qui a pu être causée par un problème informatique, » explique Yusuke Hasegawa, le nouveau responsable du projet F1 chez Honda, également patron de Honda R&D et ingénieur exécutif en chef. « A part ça, nous avons pu faire pas mal de tours pour la première journée. »

« Au niveau du groupe propulseur, nous avons testé différents modes pour préparer les courses, donc c'était une journée chargée pour les ingénieurs système. Pour le package dans son ensemble, nous avons pu tester différents équilibres sur la voiture et des pneus, en plus du groupe propulseur. »

« Nous avons l'intention de faire de nouveaux contrôles sur le groupe propulseur dans la suite des essais. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez