F1 - Räikkönen teste le « halo » de sécurité

F1 - Kimi Räikkönen évalue le halo de protection de la tête

Kimi Räikkönen a testé le concept de halo pour protéger la tête du pilote. Ferrari a réalisé une solution provisoire pour voir si la visibilité est bonne.

La FIA souhaite ajouter une protection pour la tête du pilote dès 2017, en suivant une demande des pilotes. La solution actuellement privilégiée est le « halo », un concept sous la forme de trois piliers reliés entre eux.

Kimi Räikkönen a testé une première version de ce concept ce jeudi à Barcelone. Ferrari a fixé l'élément sur la monoplace, alors qu'il devrait faire partie de la monocoque s'il est retenu.

La FIA réalise également des essais hors de la piste. La fédération s'est rendue sur un aérodrome en Angleterre pour évaluer le concept et sa résistance à des projectiles.

Le système va encore beaucoup évoluer

La solution testée par Ferrari n'est qu'une première étape. Le but était surtout de voir la visibilité du pilote. Si le concept est retenu, il devrait avoir une apparence différente.

« C'est une structure provisoire faite par Ferrari pour tester la visibilité, » a déclaré un porte-parole de Ferrari à Sky Sports F1. « Nous pensons que la structure finale sera intégrée à la voiture et nous espérons qu'elle aura une meilleure apparence. Kimi a dit que ça allait pour la visibilité. »

Le système a été retiré sur la Ferrari, pour que Räikkönen puisse poursuivre ses essais.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

dimanche 06 mars 2016 à 06:12 le patriote dit : les métaux cassent aussi une fois qu'on dépasse la limite d'elasticité et pire encore restitue l'énergie absorbée et si la tête du pilote est sur le chemin c'est la mort assurée!

samedi 05 mars 2016 à 21:03 Fabien dit : Le carbone, ça casse et les morceaux sont coupants comme du verre... Les métaux, eux, au pire (voir les arceaux cages des voitures de rallye), plient !

samedi 05 mars 2016 à 05:57 le patriote dit : expliquez moi ce qui est plus résistant que le carbone, parce que c'est la même résistance que l'acier c'est juste plus léger...

jeudi 03 mars 2016 à 13:08 Fabien dit : C'est un progrès indéniable... A condition bien sûr que cela n'entrave pas la vision du pilote et que cela soit fait dans un matériau bien plus résistant que le carbone ! Cela aurait sûrement sauvé des vies dans l'histoire du sport automobile (maise ce progrès n'est hélas possible que grâce au sacrifice de certains pilotes...). Pour en revenir à Senna, il n'y a jamais eu de photo de ses blessures qui aient été publiées : des photos du casque (qui laissent deviner l'ampleur des dégâts) oui, de la Williams oui, mais pas de lui...

jeudi 03 mars 2016 à 12:55 chris31 dit : Sans vouloir être négatif, ce truc étant en carbone, s'il se casse, "quid" ?... Un grand champion est mort d'avoir reçu un bras de suspension dans la tête... "brrr"... (j'ai vu une photo des décennies après - comme par hasard - : "quelle horreur" de mourir "pour le progrès", en quelque sorte, les suspensions en composite étant plus légères et plus solides, etc, etc... )

jeudi 03 mars 2016 à 12:54 MB1 dit : Pas sûr pour Felipe Massa... Par contre pour Jules Bianchi et Justin Wilson c'est certain que ça aurait aidé. Comment se priver d'une telle avancée ?

jeudi 03 mars 2016 à 12:39 avocado dit : C'est l'horreur totale ce machin et en plus ça ne sert à rien si on se rappelle l'épisode du ressort dans la tête de Massa.