F1 - Les qualifications devraient bien changer

F1 - Les qualifications devraient changer à Melbourne malgré l'opposition

Le nouveau format de qualifications devraient finalement être introduit dès Melbourne. Les pilotes y sont toujours fermement opposés.

La proposition de modifier les qualifications, avec les pilotes éliminés un par un, a été accueillie avec scepticisme par les pilotes. La saga qui s'en est suivie, avec une introduction probablement repoussée à Barcelone, pour adapter le système de chronométrage, ou même un possible abandon, a placé le championnat dans une situation grotesque.

Selon Autosport, le Conseil Mondial, réuni ce vendredi, a décidé de valider la mesure et de l'introduire dès Melbourne. L'information devrait être confirmée dans la journée.

Ces derniers jours, les pilotes ont pourtant une nouvelle fois affiché leur opposition. Mercredi soir à Barcelone, 13 d'entre eux ont participé à une réunion avec Charlie Whiting, le directeur de course, pour évoquer plusieurs sujets, dont ce changement controversé.

« Nous sentons que ça peut vraiment chambouler les règlements et être assez dur à suivre pour les supporters, » a déclaré Sergio Pérez à Sky Sports News à la sortie de la réunion. « C'est déjà compliqué pour nous, donc pour les supporters ça va encore plus compliquer les choses. Nous sentons que les qualifications sont vraiment bien maintenant et je ne pense pas qu'il y a une raison de les modifier. »

Même si le but des changements est d'avoir un impact sur les courses, en piégeant des leaders qui se retrouveraient mal placés, les dirigeants de la F1 donnent l'impression de vouloir améliorer un élément qui ne pose aucun problème: « Je trouve assez étrange de modifier les qualifications, » a précisé Valtteri Bottas à Sky Sports. « Je n'ai entendu personne s'en plaindre. Tous les systèmes me vont mais je ne vois pas l'intérêt. »

Fernando Alonso attristé par la situation

Dans deux semaines, les premières séances d'essais libres auront eu lieu à Melbourne. Le format des qualifications n'est pourtant pas encore définitif, ce que Fernando Alonso juge mauvais pour l'image du championnat.

« Je suis triste pour le championnat parce que ça ne donne pas une bonne image à l'extérieur quand en une semaine on change le format de qualifications trois fois, » a déclaré l'Espagnol à Autosport.

« On prétend faire des changements. Rien n'a été annoncé officiellement. Si j'étais un dirigeant d'un autre championnat, je serais un peu surpris par la Formule 1. Je ne pense pas que c'est bien. Il y a trop de changements, et les règlements sont assez complexes pour les spectateurs. »

« Je n'étais pas dans la réunion, mais j'approuve tout ce que mes collègues ont dit. C'est unanime. Nous voulons des règlements simples. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 04 mars 2016 à 11:52 abracadabrax dit : on s'autorise à dire dans les milieux autorisé, qu'un éventuel changement, pourrait éventuellement etre autorisé, voir mis en place mais c'est pas sur, à Melbourne. NON MAIS QUEL SPORT DE M.... CETTE F1