F1 - McLaren n'est pas totalement prête

F1 - McLaren et Honda ont progressé

Jenson Button est encouragé par la McLaren mais il ne juge pas l'équipe totalement prête pour Melbourne. Honda a corrigé ses principales faiblesses.

Jenson Button a beaucoup roulé vendredi à Barcelone. Il a pu tester des nouveautés aérodynamiques et chercher des réglages pour améliorer le comportement de la McLaren. Il pense qu'il y a encore beaucoup de changements à faire avant Melbourne.

« C'est positif de conclure notre programme d'essais sur une bonne note, avec 121 tours, » souligne-t-il. « Ca veut dire que nous avons pu voir beaucoup de configurations aérodynamiques différentes, et que nous avons appris beaucoup de choses sur la voiture et son comportement, ce qui est vraiment utile vu qu'il ne reste que 10 jours avant d'aller à Melbourne. »

« C'est superbe d'avoir pu boucler un gros kilométrage durant les deux séances, ce qui nous a permis d'avoir des informations vraiment utiles sur le groupe propulseur et l’aérodynamique, et de travailler sur les régalages aussi. Ca nous a aussi permis de faire beaucoup de contrôles sur les systèmes et sur l'intégration, ça nous permet d'être beaucoup mieux préparés que l'an dernier. »

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire, et le vent a compliqué le travail sur les réglages de la voiture, mais tout le monde a dû gérer ça. Dans l'après-midi, en faisant plus de tours, nous avons commencé à nous concentrer sur l'équilibre et le comportement, et à évaluer différentes solutions pour la première course. Je ne sens toujours pas que nous sommes prêts, il y aura beaucoup de changements sur la voiture avant qu'elle soit en conditions de course, et on veut toujours plus d'essais, pour trouver l'équilibre qu'on veut pour la première course, mais nous avons assez d'expérience pour le faire avant Melbourne. »

« Il y a pas mal de domaines sur lesquels nous devons travailler, mais dans l'ensemble durant les essais nous avons fait des progrès dans de nombreux domaines, et nous devons rester concentrés et apporter des nouveautés à toutes les courses pour maintenir le développement. »

La McLaren va évoluer

Les essais de McLaren se sont beaucoup mieux passés qu'il y a un an. La fiabilité est satisfaisante mais il est difficile de connaître les performances pour le moment, surtout avec une monoplace qui va évoluer.

« Nous n'avons pas roulé avec la spécification 2016 pendant les essais, donc ça veut dire que nous allons nous rendre en Australie avec plus de nouveautés sur la voiture, » souligne Eric Boullier, le responsable de la compétition. « Mais nous avons été en mesure de beaucoup rouler presque tous les jours, ce qui est une bonne nouvelle, et pour le châssis c'était important de pouvoir faire les contrôles de systèmes, une chose que nous n'avons pas pu faire la saison dernière, donc c'est un bel accomplissement. La voiture semble assez fiable pour débuter la saison, donc nous sommes vraiment plus confiants à ce niveau aussi. Le package de base semble acceptable, mais on devrait pouvoir débloquer plus de performance dans les prochaines semaines. »

« Nous avons eu un programme de construction très ambitieux cet hiver, et nous travaillons en permanence sur des développements à l'usine. Nous devons trouver un équilibre pour donner le temps maximum aux aérodynamiciens dans le développement du package, ce qui raccourcit le temps de production, mais c'est une situation normale dans notre industrie et nous avons la chance d'avoir les ressources pour pouvoir tout donner sur notre développement et la fabrication. Par le passé, on avait un gros package de nouveautés pour Melbourne, un autre pour Barcelone, mais maintenant c'est à chaque course, et nous avons des nouveautés à chaque week-end de course, donc à partir de Melbourne ça ne va pas changer. »

« Dans l'ensemble, nous avons fait ce que nous voulions durant les essais, donc à ce niveau je suis satisfait du travail effectué. Evidemment, ça ne semble jamais suffisant, on peut faire des essais tous les jours et on en voudra toujours plus, mais nous avons vraiment fait un bon départ. Nous verrons à Melbourne, avec notre spécification finale, où nous sommes, les autres équipes ont clairement beaucoup progressé également. Jusqu'à présent, les données correspondent plutôt à celles de l'usine, ce qui nous donne une confiance mesurée, et nous avons bouclé un kilométrage acceptable, donc nous sommes plus à l'aise et préparés grâce aux données que nous avons. C'est trop tôt pour fixer le moindre objectif, et maintenant notre travail va se poursuivre pour Melbourne et la suite. »

Honda a fait de gros progrès sur la fiabilité et les performances

Les essais ont également été satisfaisants pour Honda. Le motoriste a corrigé ses principales faiblesses dans l'hybride, ce qui améliore la fiabilité et les performances.

« Les deux semaines d'essais à Barcelone ont été assez bonnes pour nous, parce que nous avons pu confirmer les progrès sur la fiabilité, le déploiement (de l'hybride) et sur les performances du moteur, ce que nous voulions avant la saison, » indique Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1 de Honda. « Surtout dans la deuxième séance, le fait d'avoir fait rouler le groupe propulseur sans le moindre problème pendant quatre jours consécutifs est un bon résultat pour nous. »

« Nous devons encore faire les dernières vérifications et préparations sur la fiabilité sur le banc, et finaliser les données du groupe propulseur, mais nous avons vraiment fait des progrès constants pendant notre préparation pour Melbourne. »

« C'est dur de déterminer la puissance du package général pour le moment, en se basant uniquement sur les essais, mais pour Honda, c'est très important de tout donner pendant l'année pour améliorer nos performances et décrocher des points. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

dimanche 06 mars 2016 à 11:54 pacha dit : Si mclaren trébuchait comme tu dis, c'est surtout parce que red Bull était passé devant, et que Mercedes commençait à devenir compétitive. C'est l an dernier que tout s'est effondré avec Honda, mais c'est vrai qu'ils reviennent bien, d après ce qu'on a vu aux essais

samedi 05 mars 2016 à 21:42 witura dit : lorsque une équipe trébuche , en F1 , il est très difficile de remonter la pente . Il y a quelques années cette équipe tenait le haut du pavé , mais des choix hasardeux et des stratégies douteuses ont fait plonger cette prestigieuse écurie dans le fond du tableau . Avec son nouveau partenaire Honda , la remontée vers les sommets est entamée , mais que la tâche semble ardue .