F1 - Ferrari peut-elle battre Mercedes ?

Dimanche 06 mars 2016 - 15:28

Retour sur certains des chronos les plus révélateurs des essais de Barcelone cette semaine. Nico Rosberg ignore qui a l'avantage entre Mercedes et Ferrari.


Les essais privés ne permettent jamais de tirer des conclusions claires sur les niveaux des équipes, mais Mercedes et Ferrari ont laissé apparaître certaines forces. Mercedes a fait forte impression dans la fiabilité. L'équipe a en revanche a caché ses performances, en ne faisant pas de tours avec les pneus super-tendres et ultra-tendres. Ferrari a réalisé les meilleurs temps avec ces pneus.

Des comparaisons sont possibles sur les tours réalisés avec les mêmes pneus, les tendres. Le meilleur tour de Kimi Räikkönen, le pilote Ferrari le plus rapide cette semaine, en pneus tendres a été en 1'23''009. C'est 0''013 de mieux que le meilleur tour réalisé par Mercedes sur ces pneus cette semaine, le 1'23''022 de Nico Rosberg.

Les deux tours ont été réalisé dans des conditions différentes, puisque Rosberg a fait le sien le premier jour et Räikkönen le dernier, mais Maurizio Arrivabene juge ce chrono plus révélateur de son niveau que celui en ultra-tendres.

« Kimi a fait son meilleur temps en ultra-tendres, mais le tour qui m'impressionne le plus est celui qu'il a fait en tendres, » a expliqué le patron de Ferrari à Motorsport.com. « Quand il a roulé en (ultra-tendres), il s'est plaint d'un vent très fort sur la piste et il n'a probablement pas profité de tout le potentiel de performance des pneus. »

Mercedes aurait l'avantage sur la distance

Sky Sports F1, diffuseur de la Formule 1 en Grande-Bretagne, a de son côté réalisé une analyse des simulations de course des deux équipes. Là aussi, ces simulations ont été faites sur des journées différentes, ce qui complique les comparaisons directes, mais les écarts sont en faveur de Mercedes.

Sur la distance complète, Lewis Hamilton a réalisé un chrono moyen de 1'28''98, Nico Rosberg de 1'29''22, Kimi Räikkönen de 1'29''32 et Sebastian Vettel de 1'29''47.

Ces écarts sont faibles mais ramenés à la distance totale de la course à Barcelone, l'écart théorique entre Hamilton et Räikkönen à l'arrivée est de 21,3sec, en faveur de l'Anglais. Hamilton a cependant fait un relais en pneus tendres puis trois en médiums, alors que son rival a fait un relais en tendres, deux en médiums puis un en durs, des pneus moins performants.

« Je suis certain qu'il y a des analyses assez précises sur la véritable hiérarchie, mais tout dépend des conditions, » tempère Vettel sur le site officiel de la F1.

Ferrari est devenue une réelle menace

Mercedes ne se voit pas aussi dominatrice que les deux dernières saisons. Toto Wolff est convaincu que Ferrari a refait son retard.

« Ils ont beaucoup plus proches, » a déclaré le patron de Mercedes Motorsport au site officiel de la F1. « C'est dur de dire dans quelle mesure, mais les derniers jours le montrent. On dirait qu'ils on fait un bon travail cet hiver, donc ça pourrait donner une belle bagarre entre eux et nous. »

Nico Rosberg se demande même si la Scuderia n'est pas devant: « Ferrari a été très rapide, » a assuré l'Allemand à Sky Sports. « Toutes les équipes avaient leurs stratèges donc nous savons plus ou moins quelles étaient les quantités de carburant des autres équipes et nous connaissons notre quantité de carburant donc nous savons plus ou moins où nous sommes par rapport à Ferrari. Nous savons que c'est serré, mais nous ne sommes pas sûrs d'être devant où derrière. »

Sebastian Vettel se refuse à tout pronostic: « Nous avons tenté de réduire l'écart, il était assez gros ces dernières années, » souligne le quadruple champion du monde. « Nous avons fait un excellent travail l'an dernier en nous rapprochant et la nouvelle voiture nous offre la possibilité de réduire encore plus l'écart. Dans quelle mesure ? Il faudra attendre deux semaines, au minimum. »

Publicité

Supertest Ford Mustang GT 2016

F1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de courseF1 - Ferrari aurait l'avantage sur un tour mais pas en rythme de course

Commentaire(s)8

Commentez cette actualité - 8 Réponses

lundi 07 mars 2016 à 13:54 Henryquatre dit : Et hop on parle de Ferrari et Mercedes, mais tout de suite, certains se masturbent sur la situation de Renault. Je ne comprends pas ce genre de comportement imbécile.

dimanche 06 mars 2016 à 22:53 Tibou dit : Evidemment que Renault mettra du temps, et l'objectif actuel est sur 5 ans, c'est dire. Rien de bien surprenant. Sans les changements de règles de 2014, Mercedes serait probablement en train d'entamer sa 6ème année sans un espoir tangible de titre.. C'est la F1, et elle ne va pas s'arranger de sitôt.

dimanche 06 mars 2016 à 19:49 igor dit : pauvre riton retourne sur ta play station et laisse les pros agir

dimanche 06 mars 2016 à 19:20 riton dit : avant que renault déjà gagne une course hein, alors être world-championship, laissez moi rire.

dimanche 06 mars 2016 à 19:14 dan83/42 dit : Elle le pourras mais de là à gagner le championnat non...après ce n'est que mon avis...et pour Renault laissons leur le temps de tous restructurer...mais en attendant attention à RB car eux aussi son capable de gagner

dimanche 06 mars 2016 à 18:04 witura dit : Assurément , cette année , pour l'écurie officielle Renault , l'objectif n'est pas d'atteindre les podiums ...Pour les futurs championnats , en revanche , les perspectives seront plus ambitieuses , pour bâtir les succès , il faut avant tout bâtir une équipe , chez Renault on y travaille , une seule saison n'y suffira pas , alors laissons le temps a cette structure de bien tout mettre en place et nous verrons la suite dans quelques mois ...Pour cette saison , Mercedes et Ferrari sont de l'avis de tous , au dessus du lot , les efforts de l'écurie italienne sont importants , ils se sont notablement rapprochés l'an dernier , ils finiront par rejoindre l'équipe allemande , peut-être pour cette année ?

dimanche 06 mars 2016 à 17:13 MB1 dit : Tout comme en 2010 Mercedes regardait les podiums d'en bas. Une équipe de F1 victorieuse ne se construit pas en 3 mois mais en 4 ou 5 ans.

dimanche 06 mars 2016 à 16:58 Dan83 dit : et pendant ce temps là chez Renault, on regardera les podiums d'en bas mdr

Réagissez

Evènement Abonnez-vous à Auto Plus à partir de 0,90€ le numéro
A+ A A-