F1 - Quel impact pour les limitations des radios ?

F1 - Les limitations sur les radios pourraient améliorer le spectacle

Toto Wolff est certain que les limitations sur l'utilisation des radios vont favoriser le spectacle. Le patron de Mercedes s'attend à des choix différents.

La FIA fait tout pour redonner un rôle plus important au pilote. La liste des informations que les équipes leurs donnent par radio ne cesse de se réduire. Les premières limitations sont arrivées en 2014 et les équipes n'ont plus le droit de donner des informations avant le départ depuis Spa l'an dernier.

Pour la saison 2016, les informations qu'elles pourront communiquer seront encore plus restreintes. Les pilotes devront désormais faire certains choix eux-même, ce qui leur donnera un rôle plus important selon Toto Wolff, ce qui pourrait alimenter le duel entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

« Il y aura beaucoup moins d'informations et de données transmises aux pilotes pendant les courses, sur les cartographies moteurs, les pneus et les stratégies, » a expliqué le patron de Mercedes Motorsport au site officiel de la F1.

« La conséquence naturelle de ces changements de règlements sera que les décisions reposeront plus sur les pilotes. Ca veut dire que la concurrence directe entre les deux sera garantie et plus intense. »

Plus de surprises et de différences

Le plus grand pouvoir donné aux pilotes les obligera à faire des choix sans avoir accès à toutes les données. Cela pourrait mener à des erreurs, et donc à des résultats inattendus.

« Les choses seront moins optimisées par les algorithmes et les ingénieurs, et ça laissera une marge d'erreur, » a précisé Wolff à Autosport. « Ce que j'aime, c'est que le pilote prendra des décisions, il ne sera pas téléguidé depuis les stands. »

Il pense que les courses pourraient être plus animées : « Ca va créer plus d'erreurs, et donc plus de variété dans les résultats, ce qui est important pour le sport, » assure-t-il. « C'est comme ça parce que les gens veulent voir l'outsider gagner. »

L'an dernier, Mercedes voulait à tout prix donner les mêmes stratégies à Lewis Hamilton et Nico Rosberg. L'équipe ne pourra plus leur imposer des cartographies de moteur et ils pourraient donc faire des choix différents.

« Si le pilote doit juger lui-même quand utiliser quoi, ça va générer des stratégies différentes, et les pilotes auront des cartographies différentes à des moments différents de la course, ce qui va créer plus de différences entre les voitures, et des choses moins optimisées, » explique Wolff.

Cet aspect sera renforcé par le fait que les pilotes pourront choisir leurs types de pneus.

- La liste des messages encore autorisés

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 09 mars 2016 à 13:33 LLM 01 dit : Les codes sont interdits depuis peu il me semble.

mardi 08 mars 2016 à 05:34 lamiche dit : ça ne changera rien....grâce aux messages codés !...

mardi 08 mars 2016 à 01:04 koul dit : C'est normal. Ou alors autant mettre une antenne est une manette.

lundi 07 mars 2016 à 19:54 boubou dit : ya pas à dire, c'était mieux avant... retour au 70/80's l'âge d'or du développement de la formule un

lundi 07 mars 2016 à 19:29 eric dit : mon dieu quel suspense enfin... sur le papier. parce que les courses, on sait dejà comment elles vont se passer

lundi 07 mars 2016 à 19:26 marco09 dit : j’espère qu'ils pourront tjs écouter les radio infos pour les bouchons..