F1 - Pirelli satisfait de ses essais

F1 - Pirelli a eu de bons essais

Pirelli a eu de bons essais la semaine dernière sur le circuit de Barcelone. Les performances et l'endurance sont conformes aux attentes du manufacturier.

Pirelli a profité des séances d'essais privés pour confirmer les changements apportés sur ses pneus cette année, même s'il y a peu d'évolution hormis l'apparition des pneus ultra-tendres (roses).

« A notre niveau, nous sommes satisfaits que les performances correspondent aux attentes, que ce soit dans la vitesse et l'endurance, même si la construction de quatre composés reste la même que l'an dernier, tous sauf l'ultra-tendres, évidemment, » explique Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport.

« Maintenant que les essais sont terminés, nous abordons une saison qui marquera le plus gros chamboulement sur le règlement des pneus dans l'histoire récente de la F1. »

Cette année, il y aura en effet trois types de pneus par course, contre deux auparavant, et les pilotes pourront faire les sélections qu'ils souhaitent, malgré de nombreuses restrictions.

Les équipes vont mieux exploiter les pneus

La deuxième semaine d'essais à permis de pousser les monoplaces un peu plus à leurs limites et de vraiment tester les pneus. Pirelli s'attend à ce que les équipes les exploitent mieux dans les premières courses.

« Pendant la dernière séance, les équipes ont commencé à se concentrer un peu plus sur les performances et les préparations pour les courses, avec plusieurs simulations de qualifications et de course au cours des quatre journées, » précise Hembery.

« Le meilleur chrono a encore été fait sur les nouveaux ultra-tendres, qui ne correspondent pas vraiment aux forces importantes de Barcelone, mais ça a quand même donné à la plupart des pilotes une idée du gain de performances à leur disposition cette année. »

« Evidemment ça reste des essais, disputés dans des conditions assez fraîches, donc les équipes vont poursuivre leurs développements jusqu'à la première course et pour la suite, ce qui va évidemment influencer l’interaction entre chaque voiture et les pneus. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez