F1 - Ecclestone doute des nouvelles qualifications

F1 - Bernie Ecclestone ne juge pas les qualifications assez audacieuses

Bernie Ecclestone n'est pas certain que le nouveau format de qualifications aura l'impact souhaité. Il souhaitait une mesure plus extrême.

Le système de qualifications semble bien parti pour être introduit à Melbourne. Le Conseil Mondial a validé le nouveau principe, avec les pilotes éliminés un par un, en précisant qu'il « devrait » être introduit en Australie. Un conditionnel choisi à cause des doutes pour mettre le système de chronométrage à jour dans les temps.

Le système a bien été ajouté au règlement sportif, signe que le changement devrait être dès Melbourne. Les pilotes présents en Q3 devront toujours prendre le départ avec les pneus qu'ils avaient pour leur meilleur temps en Q2.

Le but du nouveau système est de piéger des leaders. De nombreux pilotes se sont opposés à ce changement, qui tranche avec l'histoire de la F1. Bernie Ecclestone l'a de son côté soutenu du bout des lèvres, puisqu'il doute que limpact sera vraiment significatif.

« J'ai voté pour ça parce que je pense que nous devions faire quelque chose, » a expliqué le gestionnaire commercial de la F1 à Sky Sports News. « Je ne suis pas vraiment certain que ça aura l'impact que nous souhaitons, mais il faut essayer et voir ce que ça donne. »

Ecclestone voulait pénaliser le vainqueur de la dernière course

Bernie Ecclestone évoque une nouvelle fois l'idée qu'il a tenté d'imposer. Il souhaitait ajouter une pénalité en temps au vainqueur de la course précédente, pour l'obliger à remonter en course.

« Je voulais laisser les qualifications comme elles sont parce que je pense que sous certains aspects, c'est probablement plus excitant que la course, » explique-t-il. « Puis pour celui qui aurait gagné la course avant la séance, la course précédente, nous aurions eu un genre de système où le vainqueur aurait eu un temps ajouté à ses qualifications pour chambouler la grille. »

« Je pense qu'il gagnerait quand même la course, mais au moins ça serait un peu compliqué et nous pourrions avoir de bonnes courses. »

Ecclestone aurait également imaginé une grille inversée, en donnant des points en qualifications pour que les pilotes visent toujours les premières places.

Le WRC applique un système similaire en obligeait le leader du championnat à ouvrir la route en début d'épreuve, puis le leader du rallye, ce qui peut faire perdre beaucoup de temps. Ce système est très critiqué.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 14 mars 2016 à 17:31 Vergnes dit : A la retraite le nain

vendredi 11 mars 2016 à 18:05 chevalier dit : encore des conneries pour tuer la f1 sété mieux avant 1eure de calif et le plus rapide à la pole

vendredi 11 mars 2016 à 16:21 mdr dit : mais casse toi !