F1 - McLaren dans le flou sur son niveau

F1 - McLaren ignore encore quel est son véritable niveau

McLaren a fait de gros progrès par rapport à la saison dernière mais les performances restent la principale inconnue. L'équipe a encore du travail.

McLaren aborde Melbourne dans une meilleure situation qu'il y a un an. Honda a corrigé l'essentiel de ces problèmes mais des inconnues demeurent. Tout n'a pas pu être testé durant les essais privés et les performances restent un grand mystère.

« Nous sommes clairement mieux préparés qu'au même moment l'an dernier, nous avons beaucoup plus roulé et nous avons fait la plupart des contrôles de systèmes nécessaires sur lesquels nous devions encore travailler pendant les week-ends de course en 2015, » souligne Eric Boullier, le responsable de la compétition de McLaren.

« Cela étant dit, nous n'avons pas pu rouler dans la dernière configuration et avec les réglages pour la première course, donc nous nous rendons à Melbourne avec plusieurs inconnues. Ca ne sera pas un début de week-end facile à ce niveau, vu que nous devons nous concentrer sur les réglages de la voiture pour chaque séance et sur la préparation de la dernière spécification de notre package dès notre arrivée à l'Albert Park. »

« Depuis les derniers essais, il y a eu un gros travail pour apporter des nouveautés en Australie et ça sera bien de voir enfin à quel niveau nous sommes en piste vendredi. »

Le Français ne fait pas de pronostic : « Tant que les équipes n'ont pas montré leur niveau dans les mêmes conditions, nous n'aurons aucune idée de notre niveau par rapport à eux, mais notre priorité est de nous concentrer pour avoir les meilleures performances possibles, tout en maintenant la fiabilité, » indique-t-il. « C'est un équilibre dur à trouver, mais comme d'habitude nous allons beaucoup travailler, avec l’espoir de faire mieux que l'an dernier en Australie. »

Honda a pu résoudre ses plus gros soucis et faire des réglages sur son moteur, ce qui devait être fait en course l'an dernier : « Nous sommes impatients de voir ce dont le package est capable en piste, » déclare Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1 chez Honda. « Durant les courts mois d'hivers, nous avons beaucoup travaillé pour résoudre les problèmes rencontrés en 2016, et durant les deux semaines d'essais à Barcelone, nous avons pu confirmer les réglages de base du groupe propulseur pour 2016. »

« La prochaine étape est de confirmer et de montrer nos progrès en piste, ce qui déterminera le développement pour l'année. »

Alonso et Button également dans l'inconnue

Les pilotes ignorent également ce qu'ils peuvent espérer ce week-end. Fernando Alonso ne sait pas où situer McLaren par rapport à la concurrence.

« Nous ne pouvons pas faire le moindre pronostic sur les résultats ou faire des comparaisons parce que les essais hivernaux n'ont pas vraiment montré la hiérarchie, » estime-t-il.

« Ce sont les mêmes équipes qui ont l'air bonnes cette année, mais tout le monde a caché son jeu, donc ça sera intéressant de voir le déroulement du week-end. »

Jenson Button est tout aussi prudent. Sa seule certitude est que McLaren est à un meilleur niveau que la saison dernière mais il n'en sait pas plus.

« Nous nous sommes beaucoup concentrés sur notre propre développement et les processus, donc je suis impatient de voir où nous sommes par rapport à la concurrence, » précise-t-il.

« Nous travaillons énormément en coulisses pour développer la voiture et apporter des nouveautés à chaque fois que c'est possible. Melbourne sera sûrement difficile, mais notre package est clairement meilleur que l'an dernier. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez