F1 - Alonso: « Je suis heureux d'être en vie »

F1 - Australie 2016 - La course - McLaren

Fernando Alonso est heureux de ne pas avoir été blessé dans son accident avec Esteban Gutierrez à Melbourne. Jenson Button a eu une mauvaise stratégie.

Fernando Alonso est sorti indemne d'un accident effroyable. L'Espagnol était 10ème en début de course et après son arrêt, il revenait sur Esteban Gutierrez. Il était beaucoup plus rapide que lui, grâce à ses pneus neufs, et il a voulu l'attaquer au troisième virage, mais le Mexicain s'est décalé dans la zone de freinage et Alonso n'a pas pu l'éviter. Il a percuté le mur puis il a fait deux tonneaux après être entré dans les graviers. La McLaren est retombée à l'envers. Il a pu sortir de la voiture et il est heureux d'être vivant.

Il considère qu'il s'agit d'un incident de course. L'émotion passée, il est déçu d'avoir perdu des points et de devoir probablement renoncer à un groupe propulseur, ce qui compliquera la gestion sur l'année.

« Je suis heureux d'être en vie et qu'il n'y ait rien eu de sérieux, c'était un gros accident, » indique l'Espagnol « Une combinaison de facteur ont fait que nous avons fini par nous accrocher avec Esteban (Gutierrez). J'ai volé et rebondit dans la voiture, j'ai pu voir le ciel, puis le sol, puis à nouveau le ciel. Puis, quand la voiture a atterri, j'ai vu un petit trou et je suis sorti vite pour être sûr que ma mère, qui regardait la course à la télévision chez elle, puisse voir que j'allais bien ! C'était un incident de course, je suis très heureux que nous allions bien tous les deux, ce qui est le plus important. »

« Mais, assez vite après, mes pensées ont tourné à la frustration et à la déception, parce que nous avons manqué une opportunité de marquer quelques points dans la première course de la saison, et nous avons probablement perdu un groupe propulseur parce que la voiture est pas loin d'être complètement détruite. »

« Nous risquons nos vies à chaque fois que nous montons dans une Formule 1 : ça peut arriver, mais je suis extrêmement heureux d'aller bien. C'est probablement grâce au travail fantastique que la FIA a fait depuis 10 ou 15 ans pour améliorer la sécurité que je suis encore en vie, un travail qu'ils poursuivent. Et je suis également reconnaissant envers tout le monde chez McLaren, qui m'a construit une voiture si solide et sûre. »

Jenson Button a payé un mauvais choix de pneus

Jenson Button n'a pas pu jouer les points. Il était 12ème en début de course et il a perdu des places après son arrêt, en chutant au 15ème rang. Il a gagné une place avec l'abandon de Kimi Räikkönen. Il n'a pas pris les pneus médiums au restart, une grosse erreur stratégique puisqu'il a dû repasser aux stands. Il n'est que 14ème à l'arrivée. Il est satisfait de voir son équipier indemne.  Il est cependant déçu de ne pas avoir pu doubler ses rivaux.

« Je suis vraiment ravi que Fernando soit sorti indemne de cet accident, je suis certain qu'il s'en rappellera pendant quelques semaines, » déclare l'Anglais.

« C'est incroyable de voir que ces voitures peuvent être catapultées si loin quand les pneus se touchent, au freinage, ça peut arriver très vite quand ça se passe mal. Mais le fait que sa voiture ait survécu montre les progrès que le championnat a fait dans la sécurité. »

« Ma voiture n'était pas trop mauvaise, mais je pense que nous avons fait des choix stratégies imparfaits cet après-midi. Et le drapeau rouge nous a fait mal parce que nous avions déjà fait notre premier arrêt. »

« Après le restart, nous avons roulé en super-tendres, qui ont tenu environ 10 tours, et après nous avons prix ceux de réserve (les médiums), que tout le monde avait depuis le restart. Ici, on peut revenir mais on ne peut pas facilement doubler, donc nous avons fini à la fin du train après notre arrêt. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

lundi 21 mars 2016 à 22:04 IRS dit : d'accord avec Pompon. au delà de 3 éjections les pilotes de chasse ont de graves séquelles physiques (tassement des vertèbres...) du coup les pilotes de F1 repartent un peu vite au turbin. une réflexion pourrait être menée en ce sens. il y a quelques années, Schumi racontait (dans sport auto) que sa vue se brouillait à la fin des courses. il semble que le cristallin puisse "vibrer". étonnant non ?

lundi 21 mars 2016 à 09:53 Drponpon dit : Il faut, devant l.accident du pilote Alonso saluer les efforts faits par la FIA a l'initiative de feu le Pr Watkins qui a voulu jour après jours obliger les constructeurs à sécuriser les voitures de course autant les F1 Que les autres . La cabriole d'Alonso ressemble à celle de Gilles Villeneuve , la comparaison est éloquente ! Il n'empêche que le pilote a du prendre un fameux paquets de "G" on peut raisonnablement se poser la question de savoir s'il existe un capital de "G" au delà duquel le pilote devrait être mis en écartement de compétition .

lundi 21 mars 2016 à 01:14 Archisocial dit : Alonso va peut-être être plus favorable au halo maintenant...

dimanche 20 mars 2016 à 19:59 leon dit : je suis une andouille

dimanche 20 mars 2016 à 18:53 leon dit : C'est à ce genre de commentaire que l'on voit qu'il vieillit et voudrait bien profiter de ses millions pour la retraite .

dimanche 20 mars 2016 à 18:32 avocado dit : Alonso moi je ne le reconnais plus depuis quelques temps, déclarations à l'emporte pièces dans les médias vis à vis de tout et de rien (comme ses commentaires sur Honda,sur Ferrari),sa carriére prend une tournure inquiétante,manque de résultats,gros crash (Osterreich en 2015, aujourd'hui Melbourne), le garçon apparait comme désarçonné et pourtant le talent est encore là.

dimanche 20 mars 2016 à 16:26 Vergnes dit : C est leur choix...

dimanche 20 mars 2016 à 14:17 BondJamesBond dit : Elle fait froid dans le dos cette photo !