F1 - Les pilotes ne sont pas écoutés pour Hamilton

F1 - Lewis Hamilton aimerait que les pilotes soient écoutés

Lewis Hamilton souhaite que les pilotes soient consultés sur les règlements. Charlie Whiting, le directeur de course, lui reproche de manquer des réunions.

Les pilotes se montrent de plus en plus critique sur la gestion de la Formule 1, surtout après l'énorme échec du nouveau système de qualifications, abandonné dès Bahreïn. Avant le début de la saison, Sebastian Vettel s'est plaint de ce changement de dernière minute, signe pour lui du manque de leadership à la tête de la F1, et à Melbourne, Felipe Massa a estimé que les pilotes devraient être écoutés. Lewis Hamilton va dans leur sens.

Il prend l'exemple des changements faits au départ, avec une seule palette au lieu de deux l'an dernier, qui n'ont pour lui aucune influence. Il préférerait des changements pour permettre aux monoplaces de se suivre, comme il l'a dit en s'exprimant sur les limitations sur les radios, mais il faudrait pour cela consulter les pilotes.

« Je pense que qu'il n'y aurait que des bénéfices pour les dirigeants si au moins ils demandaient au pilote "quel est ton problème avec la voiture ?", » a déclaré l'Anglais selon Sky Sports. « "Est-ce qu'avoir une seule palette sur le départ complique les choses ?" Parce que ce n'est pas plus dur pour moi. Ils ne parlent jamais des difficultés pour suivre une autre voiture, mais ils peuvent s'appuyer sur nous pour ça. »

« Et au final, il y a probablement trop de gens qui prennent des décisions sans comprendre les voitures. Il faudrait peut-être moins de gens pour prendre les décisions, en espérant qu'ils prennent les bonnes. »

« Dimanche, ça n'a rien changé par rapport à une autre course pour suivre une voiture, à l'Albert Park. C'est un circuit génial, mais on ne peut pas se rapprocher. »

Whiting estime que Hamilton ne s'implique pas assez

La FIA assure avoir la volonté d'entendre l'avis des pilotes, mais il faudrait que ces derniers veuillent bien le donner. Ils ne se rendent pas toujours aux réunions organisées.

« Je pense qu'ils ont leur mot à dire, » a déclaré Charlie Whiting, le directeur de course et délégué technique de la FIA, dans une conférence de presse à Melbourne. « Comme vous le savez, nous avons des groupes de travail technique et sportif, auxquels un pilote est toujours invité. Les réponses sont faibles, mais ils sont invités. Il y a une place pour un pilote de Formule 1 à la Commission des Circuits de la Formule 1 mais l'assiduité n'est pas très élevée. »

« Nous avons eu une réunion à Barcelone (pour discuter des qualifications), comme vous le savez, et pas mal de pilotes sont venus, ce qui était bien. Lewis était invité mais il n'est pas venu. »

Lewis Hamilton estime que les pilotes ne sont pas réellement écoutés dans ces réunions. Concernant celle de Barcelone, elle s'est tenue au soir d'une journée d'essais et il travaillait avec ses ingénieurs.

« Je ne sais pas si les pilotes ont besoin d'être plus impliqués dans certaines choses, » précise-t-il. « C'est intéressant que Charlie m'ait mis en cause et c'est bien qu'il fasse des réunions, mais je n'y suis pas allé parce que j'étais concentré sur mon travail avec mes ingénieurs. »

« Mais c'est également très rare qu'on prenne en compte quoi que ce soit dans nos conversations donc je n'ai pas besoin d'y être. Si j'y vais, Sebastian (Vettel) sera probablement le seul à parler donc ça ne sert à rien que j'y sois, je peux me contenter de lire ce qu'on en dit après. »

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 27 mars 2016 à 12:16 Alex35 dit : Virez le vieux Ecclestone Bernie