24H du Mans - La Toyota TS050 Hybrid présentée

24H du Mans - La Toyota TS050 débarque

La Toyota TS050 Hybrid a été dévoilée. Le constructeur japonais veut se relancer en adoptant une nouvelle motorisation, avec un V6 à la place du V8.

Les couleurs de la Toyota TS050 avaient déjà été dévoilées. Le constructeur a officiellement présenté son prototype et il a annoncé ses nouveaux choix techniques, avec une motorisation totalement revue.

Toyota abandonne le V8 3,7 litres atmosphérique des deux dernières saisons pour un V6 2,4 litres bi-turbo. Le but de cette nouvelle motorisation est de s'adapter à la baisse du débit de carburant imposée par le règlement. Le constructeur change également de catégorie hybride, en passant de 6 mégajoules à 8 mégajoules. Le système récupère l'énergie au freinage sur les roues à l'avant et à l'arrière.

« Les règlements pour cette saison comprennent une réduction dans le débit de carburant et dans l'énergie du carburant d'environ 7,5%, » explique Hisatake Murata, le manager de la division développement du moteur chez Toyota.

« Les ingénieurs motoristes que nous sommes veulent toujours améliorer la performance du train-propulseur donc c'était important de compenser cette réduction avec un train propulseur plus efficace et plus puissant. »

« Nous pensons qu'un V6 bi-turbo à injection directe offre le meilleur équilibre de puissance et d’efficacité vu les règlements actuels. »

« Avec notre passage à la catégorie 8MJ, cela nous offrira un couple en nette amélioration par rapport au précédent train propulseur, c'était un objectif clé pour la nouvelle voiture. »

Les trois grands constructeurs ont trois motorisations très différentes. Audi a opté pour V6 diesel alors que Porsche a un V4 turbo. 
Audi est dans la catégorie six mégajoules et Porsche dans la catégorie 8 mégajoules. Audi ne récupère l'énergie qu'au freinage, sur les roues à l'avant et que Porsche a un système similaire avec en plus un système de récupération de l'énergie sur l'échappement.

Toyota veut retrouver le sommet

Toyota n'a pas pu se mesurer à Porsche et Audi l'an dernier. Avec les changements apportés à son prototype, le constructeur espère jouer la victoire cette année.

« Notre objectif clair cette année est de nous battre à nouveau à l'avant, après une saison 2015 très décevante, » indique Toshio Sato, le Président de l'équipe.

« A Higashi-Fuji et à Cologne, il y a eu de gros efforts pour préparer cette saison, tout le monde est extrêmement motivé et donne tout pour retrouver la première marche du podium. »

Toyota aura encore deux prototypes dans le WEC et aux 24 Heures du Mans. Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima seront dans la Toyota N°5, et Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi seront dans la Toyota N°6. Kamui Kobayashi remplace Alexander Wurz, qui a pris sa retraite.

Photo de

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

dimanche 27 mars 2016 à 16:03 aerodyna dit : plus de news et détails serait bien au sujet des protos Toyota. Et parler plus du wec, qui est bien plus intéressant que la F1.

dimanche 27 mars 2016 à 15:59 aerodyna dit : cette année ça devrait être plus serré vu le prologue de ce week-end. Sans parler que pour Toyota et leur pilote ils ont toujours a se familiariser et s'adapter/configurer leurs nouvelles LMP1 pour aller encore plus vite. beaucoup plus de couple et reprises en étant aussi bi turbo.

vendredi 25 mars 2016 à 13:21 moi dit : Banzaï !!!!!!!!!

vendredi 25 mars 2016 à 10:33 Kuma the Tyrant dit : Allé Toyota et bonne chance. V6 bi turbo et catégorie 8MJ. niveau performances ça devrait être bon cette année. Ils ont parlé d'une 3ème LMP1 en 2017. ça donne statistiquement plus de chance de victoires.

jeudi 24 mars 2016 à 21:38 Julien dit : Au moins ils auront tous 2 voitures, même si une troisième voiture n est pas synonyme de victoire, ça ajoute une certaine forme d égalité

jeudi 24 mars 2016 à 19:34 titeuf dit : 2 voitures ça fait juste en cas de probleme sur une dès le samedi... sinon ça a l'air sympa les 24H cette année