Une Lotus Evora 400 pour la Gendarmerie ?

Lotus dévoile l’Evora 400 Hethel Edition anniversaire 50 ans quartier général

Lotus dévoile l’Evora 400 Hethel Edition, célébrant les 50 ans de son quartier général à Hethel. Avec de faux airs de véhicule de la Gendarmerie nationale !

Bleu avec des bandes blanches sur les flancs : au premier coup d’œil, on pourrait penser à un nouveau véhicule pour la Gendarmerie nationale ! Mais détrompez-vous, cette nouvelle Lotus Evora 400 Hethel Edition n’est (malheureusement) pas destinée à remplacer la Renault Mégane RS d’intervention de nos forces de l’ordre. Comme son nom l’indique, il s’agit ici d’une édition spéciale réalisée pour célébrer les 50 ans du quartier général de Lotus, à Hethel, en Angleterre. C’est en effet en 1966 que le fondateur, Colin Chapman, a investi les nouveaux ateliers d’Hethel.

En réalité, cette livrée bleue "Essex Blue", très Gendarmerie nationale, n’est que l’une des trois teintes spécifiques de cette série limitée, avec le noir "Motorsport Black" et le vert "Racing Green". Des couleurs iconiques qui font appel à l’histoire de la marque.

Toujours 406 chevaux sous le "capot"

Selon la couleur de carrosserie choisie, cette Lotus Evora 400 Hethel Edition s’habille à l’intérieur soit d’Alcantara, soit de cuir noir ou rouge. A noter que chacun des exemplaires de cette série spéciale est livré avec des jantes allégées en aluminium forgées, des étriers de freins colorés et une décoration extérieure spécifique. Voilà pour tout ce qui distingue cette Lotus Evora 400 Hethel Edition.

En effet, côté motorisation, rien de neuf. On retrouve le V6 compresseur de 3.456 cm3 de 406 chevaux de l’Evora 400 "classique", agrémenté de sa boîte manuelle ou automatique à 6 rapports. Avec ses 1.395 kilos sur la balance (en manuel), l’Evora 400 ne réclame que 4,2 secondes pour atteindre 100 km/h, et une vitesse de pointe de 300 km/h !

Et le prix ?

Côté tarif, alors que l’Evora 400 est proposée à partir de 96.810 euros, la série spéciale Hethel Edition demande forcément un petit surplus : comptez 101.350 euros chez nous !

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)9

mardi 02 août 2016 à 14:30 asx dit : HORRIBLE!! Et on va parler ici de qualité qui est à mourir de rire!

lundi 30 mai 2016 à 12:30 TETE13 dit : Des articles comme ceux-ci, tout le monde peut en écrire, dés lors qu'un véhicule sort d'une usine avec un bleu "gendarmerie"....néanmoins, j'invite le journaliste à aller directement interroger les décideurs à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale sur la remplaçante de la mégane RS actuelle. Il reviendrait vite les pieds sur terre...car visiblement, il n'y en aura pas !!! Les BRI ont toutes été dissoute et les pilotes qui n'ont pas quittés l'institution rattachés aux PMO et PA et pour les quelques mégane RS qu'il reste, ils vont les accompagner jusqu'à leur dernier souffle. Forcément ça fait moins glamour et c'est moins vendeur comme article, mais c'est la triste réalité !

lundi 16 mai 2016 à 15:57 Vergnes dit : nan ca va continuer avec les rs twingo...

dimanche 15 mai 2016 à 10:03 anonymous dit : Les prochains véhicules de gendarmerie seront les alpines .

samedi 14 mai 2016 à 20:45 atou!!! dit : @le patriote C'est vrai que les Subaru étaient des voitures françaises....

samedi 14 mai 2016 à 19:24 karuk dit : Pourquoi pas la nouvelle Alpine ,il fut un temps la gendarmerie avait des Alpine Renault

samedi 14 mai 2016 à 15:25 le patriote dit : Je vois venir le scandale, si la gendarmerie venait à se doter de véhicules made in étranger...

samedi 14 mai 2016 à 01:45 Plastico dit : C'est clair,trop bidon...

vendredi 13 mai 2016 à 19:38 kouby972 dit : vous etes pret a nimporte quelle tournure de phrase pour que l'article soi lu.... bien joué lol.