Lotus Elise Cup 250 et 3-Eleven : 1ères livraisons

Premières livraisons des Lotus Elise Cup 250 et 3-eleven

Lotus vient d'annoncer les premières livraisons de la Lotus 3-Eleven et de la Lotus Elise Cup 250.

L'usine Lotus de Hethel fête cette année ses 50 ans. Pour passer ce cap toujours compliqué dans une vie, le site a pu compter sur l'arrivée de deux nouveaux rejetons longuement attendus, les Lotus 3-Eleven et Elise Cup 250.

Les premiers clients arrivent

Le coup d'envoi des livraisons client a donc officiellement été donné ! En marge de cet évènement, le directeur général de Lotus Jean-Marc Gales a déclaré : "Les heureux propriétaires de ces 2 voitures seront les premiers à découvrir à quel point les Lotus sont spéciales. Nous avons encore placé la barre très haut, pour créer deux voitures que la concurrence ne peut espérer égaler". Cette affirmation peut paraître un peu présomptueuse, et pourtant...

Retour sur deux sportives atypiques

Commençons les présentations par la radicale 3-Eleven. A la lecture de la fiche technique, on comprend rapidement que la sportive anglaise n'est pas là pour plaisanter. Jugez-en par vous même : V6 suralimenté de 460 chevaux, rapports poids/puissance de 500 ch/tonne, carrosserie en matériaux composites ultra-légers, châssis aux petits oignons reprenant la technologie de l'aluminium "extrudé-collé", rien ne manque. En matière de performances, Lotus annonce un 0 à 100 abattu en moins de 3 secondes et une vitesse max de 290 km/h pour cette version Course ! (une version Route de 416 chevaux existe également)

Plus raisonnable maintenant (encore que cette notion soit à relativiser chez Lotus), la Lotus Elise Cup 250. Comme de coutume, le constructeur a veillé à limiter le poids de l'auto (931 kilos, voire 921 avec l'option Carbon Aero Pack). Cela fait donc moins d'une tonne à mouvoir pour le 4 cylindres 1.8 l suralimenté de 243 chevaux : on a connu pire rapport poids/puissance...

Deux voitures d'exception donc, qui raviront à coup sûr leurs futurs propriétaires. Ceux-ci devront au moins débourser 90.884 € pour la 3-Eleven (128.000 € pour la version Course), et 61.620 € pour la Elise Cup 250.

Photo de Antoine Chênerie

posté par :
Antoine Chênerie

Réagissez

Commentaire(s)4

lundi 27 juin 2016 à 14:04 asx dit : LotusExit!

lundi 27 juin 2016 à 13:52 LEON dit : 60 000 EUROS pour une caisse de 900 kilos et 240 CV , c'est cadeau . Cherchez bien dans toute la production mondiale de voitures sportives : Comme rapport PRIX/Poids et puissance : personne ne fait mieux . FORZA LOTUS et au passage un grand merci à TOYOTA qui depuis plus de 10 ans fournit le moteur 1.8 et la boite 6 ( le compresseur est installé par LOTUS ) offrant ainsi un cout d'entretien moteur faible et une fiabilité ....japonaise que seul PORSCHE arrive à égaler ( la fiab pas le cout d'entretien ) .

lundi 27 juin 2016 à 12:19 Béhémiste dit : Nous avons enfin trouvé une concurrente directe pour l'Apha Roméo 4C, quasiment le même rapport/puissance, même plaisir recherché, et les prix très proches ! Attention belle 4C, ton trône n'est plus sûr !

lundi 27 juin 2016 à 09:19 Valar dit : Light is right!!!