F1 - Mercedes ne se sent pas favorite à Singapour

F1 - Mercedes très prudente pour Singapour

Mercedes aborde Singapour avec une grande prudence après sa mauvaise course en 2015. L'équipe espère faire mieux mais elle se méfie de Ferrari et Red Bull.

Singapour a été une course à part pour Mercedes en 2015. Pour la seule fois de l'année, l'équipe n'a à aucun moment pu jouer les premières places. Ferrari, victorieuse ce week-end là, s'était aussi imposée à Sepang, mais en profitant de circonstances particulières. Mercedes pense avoir compris l'origine de ses soucis mais l'équipe reste très prudente avant son retour à Singapour.


« Après une bonne prestation en Italie, un gros défi nous attend à Singapour, » estime Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport. « Aucun équipe n'a décroché de doublé là-bas, et il y a des raisons. »

« Comme nous l'avons vu, c'est une course où le moindre problème peut en entraîner beaucoup d'autres au fur et à mesure que le week-end avance. Nous devons tout optimiser pour décrocher un bon résultat. Nous n'y sommes pas parvenus l'an dernier et, même si nous pensons comprendre pourquoi maintenant, seules les performances en piste peuvent confirmer nos conclusions. Nous sommes impatients de voir comment ça se passera. »

Ferrari sera encore une menace et Red Bull devrait être performante sur ce circuit urbain, comme à Monaco. « Ferrari était très bonne sur ce circuit l'an dernier et ça conviendra à la philoshophie d'appuis importants de Red Bull, donc nous ne devons pas faire l'erreur de penser que nous sommes les favoris ce week-end, » prévient Wolff.

Mercedes espère avoir trouvé des solutions

La mauvaise course de Singapour a été analysée en détail par Mercedes. L'équipe espère faire mieux cette année mais des doutes persistent.

« Ca n'a pas été une bonne course pour nous l'an dernier et nous avons beaucoup travaillé au cours des 12 derniers mois pour en comprendre les causes, » explique Paddy Lowe, le directeur exécutif en charge de la technique chez Mercedes.

« L'équipe veut vraiment voir si elle peut se relancer et bien faire les choses cette fois. Evidemment, nous n'avons pas pu faire d'essais sur la piste, donc toutes nos théories restent des théories à ce stade. »

« Un gros travail nous attend pour être bien placés pendant les essais, pour bien nous qualificer et pour avoir une bonne course. Mais nous aimons les défis et nous sommes impatients. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez