La Senator Chronomètre : classicisme allemand

Glashütte Original Senator Chronomètre avec cadran bleu et mouvement manufacture

Un boîtier en or blanc, des index romains, des aiguilles du siècle dernier : la Glashütte Original Senator Chronomètre se fiche des années qui passent.

Vous êtes amateur de trek dans l'Himalaya, plongez souvent sur des épaves de galions grecs et raffolez de spéléologie mais vous ne trouvez pas de montre qui réponde à votre train de vie intense. Glashütte Original ne peut rien pour vous. Sa Senator Chronomètre n'est ni très étanche (50 mètres), ni très robuste, ni radio-pilotée, ni anti-chocs. Elle est pourtant le témoignage d'un savoir-faire qui laisse pantois. Pour s'en convaincre, il suffit de retourner la montre.

La manufacture allemande est réputée pour la finition de ses mouvements et ce n'est pas ce modèle qui va altérer la réputation de la maison dans ce domaine, spécialisée dans la micro mécanique depuis 1845. Chatons vissés, pont de balancier guilloché, belle et reconnaissable platine trois-quarts, rubis bien apparents, balancier truffé de contre-poids : on est loin d'un basique Miyota, avec tout le respect qu'on porte à ce calibre.

Un poil gros

Le mouvement allemand, répondant au patronyme de 58-01, est uniquement manuel. Armer au quotidien cette oeuvre d'art n'est pas une punition, d'autant qu'elle n'oublie pas d'être très technique. Ainsi, lorsque la couronne est tirée pour régler l'heure, la trotteuse revient automatiquement à zéro et l'aiguille des minutes vient prendre place pile au niveau du repère suivant. Calibrer l'heure exacte n'a donc jamais été aussi simple. Autre solution intéressante, dans le compteur du haut avec sa jauge de réserve de marche, vient se loger une petite ouverture. Lorsque le cercle est blanc, c'est qu'il fait jour (entre 6 h et 18 h), lorsqu'il est noir (à partir de 18 h), c'est que le soleil a fui. C'est simple, intemporel, superbe. Le tableau eut été plus que parfait si la Senator Chronomètre exhibait des formes moins généreuses. 42 mm, c'est dans l'air du temps mais comme le boîtier est en or massif, il est dense et un 40 mm nous paraissait plus en adéquation avec l'esprit de cette montre.

Montée sur un alligator de Louisiane bleu rappelant le cadran mat et légèrement texturé, cette Glashütte Original est l'anti-thèse des montres bling-bling qui facturent au prix fort des mécaniques bas de gamme. Le prix de cette très belle pièce de haute horlogerie: 27.500€.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)4

mercredi 14 décembre 2016 à 14:03 Kard dit : Il faut de tout pour faire un monde...

lundi 12 décembre 2016 à 23:19 DanyLeRouge dit : on est sur un forum auto, rien a voir avec des montres !!

lundi 12 décembre 2016 à 20:40 simca r2 dit : C'est pas laid , mais pas jolie pour autant. un peu lourd pas très fin. c'est allemand

lundi 12 décembre 2016 à 17:42 golfy dit : Popopopopo on dirait une Opel la breloque !