Une journée de milliardaire chez Bugatti

Voilà à quoi ressemble la journée d'un richissime visiteur de Bugatti à Molsheim, lorsqu'il vient choisir les couleurs de sa future Chiron.

En 2016, Bugatti a commercialisé la Chiron, remplaçante de la Veyron. Comme cette dernière, la Chiron possède un W16 de 8 litres de cylindrée et coûte une fortune (un peu moins de 3 millions d'euros TTC). Cette Chiron sera écoulée à 500 exemplaires en tout pendant l'ensemble de sa carrière. 

Bugatti doit évidemment offrir un accueil à ses clients en rapport avec le prix et l'exclusivité de ses voitures. Voilà donc ce qui se passe lorsqu'un visiteur vient passer une journée à Molsheim, généralement pour signer le bon de commande de sa future voiture. Commencer la visite.

24 heures chez Bugatti

La journée débute à l'aéroport de Strasbourg où un chauffeur missionné par Bugatti vient vous chercher, avec une Volkswagen Phaeton ou une Audi A8. Après un court trajet  (vingtaine de minutes) jusqu'à Molsheim, vous rentrez dans la grande propriété de Bugatti et passez devant le Château de Saint-Jean. Vous visitez d'abord l'atelier où sont assemblées les Chiron, puis déjeunez sous les arbres (s'il ne pleut pas) avant de rejoindre l'équipe de designers qui vous expliquent la genèse de la Chiron.

Après ça, il sera temps de vous entretenir avec les responsables de la personnalisation. L'enjeu ? Décider de chaque couleur, matériau et autre élément de personnalisation de votre future Bugatti. Voilà en résumé la journée extraordinaire d'un milliardaire en visitez chez Bugatti, dans l'univers fascinant de la marque créée par Ettore Bugatti et rachetée par le groupe Volkswagen à la fin des années 90.

Découvrez les photos de notre visite dans les ateliers Bugatti.

Pour information, un client Bugatti possède en moyenne 42 voitures, 3 avions privés, 3 hélicoptères 1 yachts et au moins 4 résidences. Autant dire qu'il ne vit pas tout à fait dans le même monde que vous et moi.

Photo de Cedric Pinatel

posté par :
Cedric Pinatel

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 03 janvier 2017 à 23:49 trem dit : A Molsheim Bugatti ? Où, plutôt la commune voisine. Bref encore une grossière erreur historique.

mardi 03 janvier 2017 à 19:29 hugues dit : Tres interessant pour les gens gagnants du loto qui auraient l intention de s en payer une...