F1 - Hülkenberg : « Une bonne opportunité »

F1 - Hülkenberg pense que le nouveau règlement peut aider Renault

Nico Hülkenberg estime que les nouveaux règlements peuvent aider Renault à progresser, même s'il a des objectifs modestes cette année.

Renault a vécu une saison 2016 difficile suite au rachat de Lotus. La monoplace payait le manque de développement en 2015 et les performances étaient en retrait. Nico Hülkenberg, la nouvelle recrue du constructeur français, pense que les nouveaux règlements remettent les choses à plat et que cela peut aider Renault à progresser, même s'il garde des objectifs modestes.

« Je pense que les cartes seront un peu redistribuées cette année, en raison des changements de règlements, donc ça pourrait être une bonne opportunité pour nous, » a expliqué l’Allemand au site officiel de la F1. « Chez Renault, nous travaillons dur pour revenir afin d’être en mesure de marquer quelques points. »

« Evidemment, les gens sont excités par mon arrivée chez Renault, tout comme moi. En fait, je suis vraiment excité et très motivé avant de commencer à travailler avec ma nouvelle équipe. Mais en même temps nous devons être très prudents et ne pas en attendre trop immédiatement : nous devons travailler dur, plus dur et mieux pour revenir sur ceux qui sont devant nous. »

Il sait que Renault ne pourra pas jouer les premiers rôles immédiatement : « Nous voulons être un prétendant ambitieux et créer de petites surprises en 2017, » prévient Hülkenberg. « Mais comme je l’ai dit, 2017 sera une année de transition pour nous. Laissez-nous un peu de temps et vous ferez la fête avec nous si nous sommes plus rapides que prévu (rires). »

Hülkenberg voulait un nouveau défi

Nico Hülkenberg a vécu une belle saison 2016 chez Force India. Il voulait cependant se lancer dans un nouveau défi et il pense que Renault est un meilleur choix à long terme.

« Après mon long mariage avec Force India, j’ai senti qu’il me fallait une nouvelle copine ! (rires) » plaisante Hülkenberg. « Blague à part, je suis très reconnaissant envers Force India, et je suis parti sur une très bonne note. Nous avons eu la meilleure année de l’histoire de Force India, la quatrième place au championnat des constructeurs. C’était presque un rêve impossible, et le rêve est devenu réalité ! »

« Mais je suis convaincu que passer dans une équipe d’usine est la bonne chose pour moi, pour décrocher de nouveaux succès. Renault et moi, nous sommes des challengers avec un bon potentiel. »

Nico Hülkenberg aurait été approché par Mercedes après la retraite de Nico Rosberg, mais il n'avait aucune envie de quitter déjà Renault : « Vu la situation actuelle, je n’avais aucune envie d’un départ parce que j’étais déjà amoureux de ma nouvelle copine, Renault (rires), » assure-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez