Anonimo Nautilo, l'italo-suisse, en série limitée

Anonimo Nautilo Sailing Edition, produite à 300 unités et étanche à 200 m

Peu répandue chez nous, Anonimo est une offre alléchante pour qui souhaite une montre de caractère à moindre coût. La preuve avec la Nautilo Sailing Edition.

Que ceux qui ne connaissent pas Anonimo ne se sentent pas incultes : la firme n'a pas pignon sur rue. Née en 1997 à Florence, elle aura longtemps la réputation de faire du ''Panerai-like''. La raison ? Des boitiers en acier massif, des cadrans épurés et un protège-couronne atypique.

Le raccourci était un peu simpliste mais cela suffisait aux yeux de certains. Depuis 2013, Anonimo a migré en Suisse. Sa gamme de montres est toujours sportive, en témoigne cette Nautilo. 

300 exemplaires

Partenaire du skipper Lionel Péan qui navigue sur le voilier SFS II, Anonimo ne produira que 300 unités de cette Nautilo. Son principal signe distinctif : ces accents de rouge. On le retrouve sur les premières graduations de la lunette, sur le contrepoids de la trotteuse et sur la littérature du cadran. Ce dernier peut difficilement être plus lisible, avec des index lumineux alternant entre les cercles et les bâtons, et des aiguilles épaisses. La date est habilement placée à 6 heures, sur fond noir, histoire de ne pas dénaturer l'ensemble. Le boitier est en acier inox dont une partie est recouverte d'un traitement DLC (Diamond Like Coating). Avec ses 44,4 mm de diamètre, il pourra en rebuter beaucoup. Le calibre automatique est un Sellita SW 200-1, clone de l'ETA 2824, et tout aussi fiable. L'Anonimo Nautilo Sailing Edition est étanche à 200 m et sa couronne, positionnée à 4 heures, augmente le confort. Moyennant 1.950 €, elle est livrée avec deux bracelets : un caoutchouc noir gaufré et un nato rouge et noir.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez