Massive et légère : la Breitling Colt Skyracer

Colt Skyracer avec mouvement superquartz certifié COSC et boîtier en Breitlight

Adepte des montres de gros diamètre, Breitling lance la Colt Skyracer, avec un calibre à quartz thermocompensé, un boîtier très léger et un bracelet...original.

Une fois n'est pas coutume, commençons par le bracelet. A première vue, rien d'atypique chez lui. Il est en caoutchouc noir et devrait donc supporter sans sourciller le milieu aquatique. Mais à y regarder de plus près, on aperçoit des chiffres. Il s'agit d'échelles. Le brin supérieur en exhibe deux : 1:25000 et 1:50000. Celui du bas présente des repères en centimètres et pouces. A quoi tout cela peut-il servir ? A naviguer. Grâce à des pompes facilement amovibles, le porteur peut ôter le brin du bracelet qui lui est nécessaire pour opérer des calculs, grâce à une carte, sur la navigation de son avion. L'argument vous parait alambiqué ? Ne le nions pas : il est avant tout marketing mais rappelle néanmoins l'implication de Breitling dans l'univers aéronautique. Cette nouvelle montre, la Colt Skyracer, est d'ailleurs aussi le nom de l'avion qui défend les couleurs de la manufacture dans la Red Bull Air Race.

Costaude mais très légère

La Skyracer est étonnante à plus d'un titre. Le boîtier est en Breitlight, un alliage propriété de Breitling, qui cumule tous les avantages. Sauf un, son diamètre. 45 mm, c'est vraiment costaud, d'autant que la Breitling n'est pas d'une finesse absolue. Mais pour le reste, ce nouveau matériau impressionne. Il est 3,3 fois plus léger que le titane, 5,8 fois plus que l'acier (mais plus dur). Il résiste aussi mieux aux rayures, est totalement amagnétique et anallergique et, au toucher, son aspect marbré est plus chaud que le métal. Cette carrure abrite un calibre 74, certifié par le COSC. Ce mouvement superquartz est thermocompensé : un thermomètre intégré lui permet de conserver sa fréquence et, par ricochet, sa précision. On parle d'une dérive annuelle de 15 s/an, soit dix fois moins qu'un quartz classique. La Breitling Colt Skyracer est étanche à 100 mm, sa couronne est vissée et sa lunette unidirectionnelle, avec les cavaliers typiquement Breitling, permet de vérifier les temps d'immersion. De plus, la montre signale lorsque la pile arrive en fin de vie.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)7

mardi 14 février 2017 à 23:51 Pergola dit : @Biscione Pas du tout ado, mais toi, tu dois être un vieux beau. Je vois plus un lien entre l'aviation et les montres, là où elles servent vraiment aux pilotes. Le lien avec les voitures est juste le chronométrage et le luxe.

mardi 14 février 2017 à 22:11 Oui. dit : Pour ne pas connaître le rapport entre les micro-ondes et le sport auto, tu dois être un adolescent ! Franchement quoi...

mardi 14 février 2017 à 13:30 biscione dit : @pergola, pour ne pas connaître le rapport historique entre l'Automobile et l'Horlogerie, tu dois être un adolescent !

mardi 14 février 2017 à 12:50 Pergola dit : On pourrait pas avoir un article sur les micro-ondes aussi?

mardi 14 février 2017 à 11:27 Frederick.ld dit : Je me tournerai davantage vers une Spring Drive de Grand Seiko.. mais ca reste personnel

mardi 14 février 2017 à 10:01 Robb dit : À priori entre 3.700 et 4.300€, ça commence à faire cher pour du quartz

mardi 14 février 2017 à 09:29 chevalier dit : et le prix ??