La Pagani Huayra Roadster (2017) se révèle !

Pagani Huayra Roadster (2017) : présentation officielle en images

Découvrez en détails et en images la Pagani Huayra Roadster, plus puissante et plus légère que le coupé.

Enfin ! Après une série de teaser entamées en décembre dernier, Pagani lève le voile sur la Huayra Roadster. Et si la découvrable a mis tant de temps à se présenter (six ans après le coupé tout de même), c'est parce que son développement, entamé dès 2010, a été repris à zéro en 2013. Abandonnant l'idée d'une "simple" Huayra avec toit amovible et portières classiques, Pagani est reparti d'une feuille blanche.

Passages de roues avant élargis, barres stabilisatrices redessinées, capot arrière entièrement repensé...mais surtout l'amélioration du carbo-titane, matériau composite développé spécifiquement pour le châssis de l'auto, permettant à cette dernière d'être plus légère que le coupé (-80kg) avec 1.280kg sur la balance, tout en offrant une rigidité accrue relativement de 52%. Selon Pagani, cet alliage est plus avancé que les matériaux utilisés en F1. Le constructeur propose deux types de toit : un panneau amovible en fibre de carbone vitré en son centre, et un toit en toile à structure en carbone.

Retravaillée dans les moindres détails

Sous le capot, on retrouve le V12 6L biturbo M158 d'origine AMG, développant ici 764ch à 6.200 trs/mn et 1.000Nm de couple à 2.400 trs/mn. En termes de rapport poids/puissance, la Huayra Roadster se place donc entre le coupé standard (730ch, 1.350kg) et la version BC (789ch, 1.218kg). Cette dernière a servi de prototype pour développer les technologies du Roadster. Le moteur est toujours relié aux seules roues arrière, via la boîte à sept rapports avec palettes au volant conçue pour la BC. Les jantes de 20 pouces à l'avant et 21 à l'arrière abritent des disques de freins Brembo carbone-céramique de 380mm de diamètre aux quatre coins, avec étriers à six pistons à l'avant et quatre à l'arrière. Des pneus Pirelli PZero Corsa achèvent de permettre à la supercar d'encaisser jusqu'à 1,8G de force latérale. Des volets actifs, deux à l'avant et deux à l'arrière, en combinaison avec la suspension avant adaptative, se chargent de stabiliser l'auto. Aucune performance chiffrée n'a encore été annoncée.

Seuls 100 exemplaires seront produits, et ils ont déjà tous trouvé preneurs à un prix unitaire de 2.280.000€ H.T. L'auto se laissera tout de même approcher en mars prochain au salon de Genève. Découvrez la Pagani Huayra Roadster en photos !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 16 février 2017 à 16:40 ManorMarussia dit : Woooooo !!! Perfection incarnée

mercredi 15 février 2017 à 19:06 Valar dit : @leon va à Londres... dans la même journée tu peux croiser une Pagani et bien d'autres supercar très très rares

mercredi 15 février 2017 à 17:41 leon dit : Splendide ligne , mais ridicule à 3 millions d'euros TTC . Vu le petit nombre construit et déjà vendu , ils auraient du la mettre à 5 millions . Je la verrai dans 1 mois à GVA mais sur la route : jamais . Un peu beaucoup c.n de fabriquer et acheter une voiture qui ne roulera jamais !

mercredi 15 février 2017 à 15:36 ptitgege dit : Superbe, magnifique que dire... En plus, je trouve que ce bleu qui laisse voir la fibre carbone est superbe. Aller, vous m'en mettrez 4 ou 5, histoire que j'en garde une et les autres, je suis sûr de les revendre encore plus chères :-D

mercredi 15 février 2017 à 12:36 JAPAN SPIRIT dit : C'est une merveille. Certain se passionne pour les FERRARI, LAMBO, PORSHE... et la course à la puissance. Mais voilà ce qu'aime les vrais fous d'automobile. Un bijoux.

mercredi 15 février 2017 à 07:56 red5 dit : Pagani ! le top tout simplement le top...

mercredi 15 février 2017 à 07:39 le carro dit : magnifique... Et que dire de ces ligne 😍

mercredi 15 février 2017 à 00:20 Chmareck dit : Une œuvre d'art....