Lexus LC F (2018) : 600ch sous le capot ?

Lexus LC F (2018) : nouvelles infos sur le moteur et le design

La future Lexus LC F pourrait tirer 600ch d'un tout nouveau moteur suralimenté.

Les choses se précisent autour d'un futur coupé LC F très musclé chez Lexus. Les journalistes américains de Car And Driver disent tenir d'une source interne au constructeur de nouvelles informations concernant la motorisation de l'engin. Ce dernier ne serait pas hybride.

Confirmant de précédentes rumeurs annonçant le développement d'un inédit V8 suralimenté, l'informateur aurait annoncé un V8 4L biturbo, ouvert à 90% et composé de deux blocs quatre-cylindres 2L turbo (type 8AR). Celui-ci développerait 600ch pour 637Nm de couple et serait associé à une boîte de vitesses automatique à dix rapports. Ce moteur pourrait également animer une future GS F avec une puissance descendue à 550ch.

Un look agressif

La Lexus LC F se reconnaîtrait à des extracteurs d'air sur le capot, une jupe avant agressive, des écopes pour refroidir les freins, des ouïes latérales et arrière ainsi qu'un aileron arrière fixe. Des jantes de 20 pouces abriteraient des freins avec étriers à six pistons.

Lexus prévoirait de dévoiler la LC F en octobre prochain au salon de Tokyo. Si les rumeurs se confirment, le programme du groupe Toyota pour l'événement nippon sera sportif puisque des bruits de couloir annoncent également un concept de la future Supra et deux autres sportives.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 08 mars 2017 à 05:04 lgjui dit : Excellent tout ça. Surtout pour la GSF magnifique mais qui accuse 100 ch de moins par rapport a la concurrence... tout en étant plus lourde. De toute manière ils ont pas le choix elle se vend pas par rapport au RCF. Jouer dans la cours de la M5 avec 477 ch c'est just... surtout avec 1865 kg... Aller Lexus vos autos sont magnifique, vous avez des hybrides bien plus évoluées que le reste du monde avec 10 ans d'avance il manque juste que vos modèles V8 soient a la hauteur de la concurrence.