Mercedes-AMG GT Concept (2017): sportive hybride !

Mercedes-AMG GT Concept (2017) sur le salon automobile de Genève 2017

Mercedes-AMG franchit une nouvelle étape avec cette GT Concept hybride de 4 portes, qui rivalisera avec la Porsche Panamera.

Pour son 50ème anniversaire, Mercedes-AMG a levé le voile sur un nouveau prototype 4 portes baptisé GT Concept (photo). Après le SLS AMG et l'AMG GT, il s'agit de la troisième série à être développée intégralement au siège de l'entreprise à Affalterbach. Au programme : grille de calandre Panamericana aux baguettes verticales en finition rouge, nouveau graphisme des phares, bouches d'aération imposantes avec volets actifs pour gérer au mieux l'aérodynamisme, ou encore échappement central unique. Le large diffuseur en carbone rappelle lui le Mercedes-AMG GT R, alors que les étriers frein en finition bronze portent le monogramme "AMG Carbon Ceramic".

L'insigne "EQ Power+" sur la caméra de rétroviseur fait référence au gain de performances que promet l'hybridation chez AMG. En effet, la motorisation essence V8 4.0 litres bi-turbo est associée à un bloc électrique pour une puissance combinée pouvant atteindre 816 chevaux. Résultat, des performances de très haut niveau avec un exercice de 0 à 100 km/h annoncé en moins de 3 secondes ! La transmission intégrale entièrement variable AMG Performance 4MATIC+ est prise en charge par le moteur électrique qui entraîne les roues arrière directement et agit comme un booster.

"Autonomie impressionnante"

Mercedes-AMG annonce finalement la présence de "batteries extrêmement puissantes mais aussi allégées", qui permettraient une "autonomie électrique impressionnante"... Affaire à suivre !

Photo de Jean-Philippe Peden

posté par :
Jean-Philippe Peden

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 08 mars 2017 à 22:10 mangedupain dit : impressionnant bravo à mercedes de faire des modèles incroyable le seul constructeur qui est différent des autre avec la classe g maybach la g 6×6 ....

mercredi 08 mars 2017 à 21:27 asx dit : Vous avez dit quoi déjà ? que les françaises faisaient mieux que les allemandes? On s'appelle...