F1 - Liberty promet des changements « agressifs »

F1 - Liberty veut revoir la façon de suivre la F1

Liberty Media a l'intention de lancer de nouvelles solutions pour suivre la Formule 1 dès cette année, surtout sur les réseaux sociaux.

Liberty Media, détenteur des droits commerciaux de la Formule 1 depuis le début de l'année, commence à faire bouger les choses. Le trio désormais à la tête du championnat, Chase Carey, Président, Ross Brawn, directeur de la compétition, et Sean Bratches, directeur des opérations commerciales, entame son travail sur les règlements, qui sont sous l'égide de la FIA, et surtout sur le marketing. Dès cette année, des nouveautés vont arriver.

« Durant la saison, il y aura un moment où nous commencerons à insuffler le changement » a expliqué Bratches à Reuters. « Nous allons être très agressifs. Nous allons essayer de nouvelles choses, toutes dans l’idée de mieux servir les supporters de la Formule 1. »

Ces nouveautés devraient passer par une politique de plus en plus agressive sur internet et les réseaux sociaux. Pendant les essais de Barcelone, les équipes ont été autorisées à publier des vidéos des monoplaces en piste, et la F1 en a aussi publié de nombreuses via ses comptes officiels. Une grande première, qui montre la politique de Liberty Media.

« Il semble que ça a été très bien reçu par tous ceux impliqués, » a souligné Ross Brawn dans une interview avec le site officiel de la F1. « Je pense qu’une bonne chose avec Sean Bratches et Chase Carey, c’est qu’ils viennent de ce milieu. Pour eux, c’est totalement normal. Pour nous, c’est anormal en raison de la façon dont la Formule 1 a fonctionné ces dernières années. »

« Ils ont beaucoup d’idées comme ça. Certaines marcheront, d’autres non, ils le savent. Mais nous avons une nouvelle approche. Ce qui est bien avec ces changements, c’est qu’on peut essayer des choses, et si elles ne marchent pas, on peut les changer. Ce n’est pas comme avec le format des courses, où il faut garder ça toute la saison. »

« Je pense qu’il y aura beaucoup de nouvelles initiatives cette année. Il y a des choses que nous pouvons lancer et faire marcher à court terme. »

Un gros travail à faire sur les réseaux sociaux

Bernie Ecclestone ne voyait pas l'intérêt d'investir sur les réseaux sociaux. Il a cependant accepté un changement de politique durant ses dernières années comme gestionnaire commercial de la F1. Le championnat est devenu actif sur Twitter, Facebook, Instagram ou encore YouTube, mais un gros travail reste à faire.

« Nous ne sommes même pas encore un véritable acteur dans le monde des médias digitaux, donc nous avons la possibilité d’ajouter une dimension digitale aux diffuseurs traditionnels, » avait précisé Chase Carey à Reuters en janvier.

Ross Brawn estime qu'il y a énormément de choses à faire à ce niveau là : « En termes d’expérience, et d’informations fournies aux supporters, sur les réseaux sociaux, il y a tout un aspect de la Formule 1 sur lequel nous pouvons réagir très vite, pour essayer d’améliorer l’expérience et le spectacle, » explique-t-il.

Les diffuseurs travaillent aussi sur leurs solutions. Canal+ s'apprête à lancer un mode Expert et un Multi-Live dans son application MyCanal pour l'Apple TV, afin de pouvoir suivre plusieurs images simultanément sur le même écran, ce qui est déjà possible dans la Canal+ F1 App.

- Qui sont les trois patrons de la F1 ?

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

dimanche 19 mars 2017 à 08:18 ManorMarussia dit : c'est un site de streaming, streams.tv ils ont bbc one qui diffuse la F1 en direct, tu selectionnes uk tv je crois, puis BBC one et tu auras la F1 en direct (aux horaires de la GBr) voila voila. C'est en anglais mais c'est pas plus mal, j'utilise ca moi.

vendredi 17 mars 2017 à 20:45 zut ! dit : Je vais regarder ça.... Un GRAND merci pour l'info :-)

vendredi 17 mars 2017 à 17:28 ManorMarussia dit : streams.tv bbc one est ton ami @zut!

vendredi 17 mars 2017 à 00:32 zut ! dit : Et pouvoir s'abonner pour regarder un Grand Prix en direct via internet... un direct à la demande, Grand Prix par Grand Prix. ? Pas de TV. Pas d'abonnement à canal et donc pas l'ensemble des services qu'ils offrent à leurs abonnés, mais juste un forfait de 10€ par'we de F1 avec direct et replay des essais et de la course accessibles pédant 72h. Je ne suis pas un pro d'Internet donc Si ça n'existe pas.... il faudrait l'inventer et Si ça existe..... dites le moi par pitié :-)

jeudi 16 mars 2017 à 23:12 Oui. dit : yep

jeudi 16 mars 2017 à 10:31 ManorMarussia dit : Super pour l'instant leurs projets et ce qu'ils font ! J'espere qu'ils continueront car par exemple la chaîne Youtube est super !