F1 - McLaren aurait discuté avec Mercedes

F1 - McLaren aurait approché Mercedes

McLaren aurait pris contact avec Mercedes pour évoquer la fourniture de son moteur. L'équipe reconnaît étudier ses options actuellement.

La fin du partenariat entre McLaren et Honda devient une hypothèse de plus en plus crédible. Il y a quelques jours, la presse britannique envisageait à un divorce à la fin de l'année, et Eric Boullier, le directeur de la compétition de McLaren, a assuré qu'avec un moteur Mercedes, son équipe gagnerait. Et visiblement, McLaren se renseigne sur la possibilité d'utiliser ce moteur.

Selon la BBC, des discussions ont eu lieu entre McLaren et Mercedes. Seuls des discussions informelles auraient eu lieu mais Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, serait assez favorable à l'idée. Mercedes fournit une équipe de moins cette année, suite à la fermeture de Manor, et le motoriste a donc la capacité de s'associer à McLaren.

Mais pour que cette alliance reprenne forme, il faudrait que McLaren mette fin à son accord avec Honda, ce qui serait très difficile à plusieurs niveaux. Le contrat entre les deux entités serait valable jusqu'en 2024, même si des clauses de sortie pourraient être activées pour la fin de l'année. Et McLaren devrait renoncer à l'aide financière de Honda. La BBC l'estime à 100 millions de dollars (93,1 millions d'euros) par an. Honda fournit son moteur gratuitement, paie la moitié des salaires des pilotes et apporte de l'argent en tant que sponsor.

McLaren étudie les options

Du côté de McLaren, on se refuse à commenter la rumeur... mais on reconnait que l'équipe et Honda étudient plusieurs possibilités.

« Les essais hivernaux ont été difficiles et décevants, » a précisé un porte-parole de l'équipe anglaise à Sky Sports. « Nous travaillons avec Honda pour corriger les lacunes et les déficits. Avec Honda, nous étudions nos options, mais nous ne commenterons pas les spéculations des médias. »

Le début de saison pourrait s'avérer décisif dans le choix de McLaren. Honda doit améliorer les performances et la fiabilité de son groupe propulseur.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

samedi 18 mars 2017 à 22:42 lgjui dit : Ca va faire redescendre Honda sur terre ça. Entre le fait qu'ils annoncent qu'ils vont être les meilleurs dès la première saison de F1 et qu'ils ont mit 6 ans à développer une Civic qui allait littérallement détruire la Mégane RS sur le nubur (chrono a peine battu mais non homologué car auto trop différente de l'origine) loooool. Attention Honda, ça commence a se voir que les belles années s'éloignent. Et c'est pas avec une grande gueule ou en trichan que cela arrangera les choses

vendredi 17 mars 2017 à 16:35 LLM 01 dit : @avocado Ce problème se poserait si MacLaren venait à adopter un V6 Mercedes, ce qui est déjà un énorme si... En effet, si MacLaren fait une mauvaise saison, pourquoi Mercedes se ferait-elle de la mauvaise pub? Et si la saison est au final pas si mauvaise, pourquoi renforcer un potentiel concurrent? Wolff et Lauda ont beau mener une politique de spectacle (autoriser les deux pilotes à se battre), si à un moment des problèmes se posent pour l'image de marque alors ils n'auront plus leur mot à dire.

jeudi 16 mars 2017 à 20:08 Fredo dit : "Le contrat entre les deux entités serait valable jusqu'en 2014" Donc il est déjà caduque ??

jeudi 16 mars 2017 à 18:49 avocado dit : Discours un peu présomptueux de Boullier car rien ne dit qu'à moteur égal MCL dominerait ,bref,sinon côté sortie de contrat avec Honda il me semble qu'en l'absence de réels progrès à l'entame de cette troisiéme année cela ne devrait pas être trop compliqué pour MCL de rompre cet accord.Autre inconnue, et de taille, si d'aventure Mercedes venait à accepter un partenariat avec MCL il sera intéressant de regarder avec quel groupe propulseur ils équiperont MCL moteur usine ou client sachant que Williams EST l'équipe cliente number one et qu'ils ont des droits on peut se poser la question de savoir si ceux-ci accepteraient ce statut sachant qu'ils ont déjà bien facilité les affaires de Mercedes avec le départ de Bottas.

jeudi 16 mars 2017 à 18:23 leon dit : Ils auraient du rester avec PEUGEOT