F1 - La Red Bull devrait changer à Melbourne

F1 - La Red Bull devrait évoluer pour Melbourne

La Red Bull pourrait évoluer sensiblement à Melbourne. L'équipe est satisfaite de ces essais mais elle voit Mercedes favorite.

Après les essais hivernaux, Red Bull apparaît un cran derrière Mercedes et Ferrari. Alors que ces deux dernières équipes se rejettent le statut de favori, Daniel Ricciardo a reconnu que son équipe n'était pas capable d'être à ce niveau. Mais Mercedes pense que Red Bull n'a pas encore tout montré, et que la monoplace évoluera beaucoup pour le lancement de la saison.

« La vraie Red Bull, on ne la verra qu'à Melbourne, » a déclaré Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, à Auto Motor und Sport.

Peut-on imaginer des surprises sur la Red Bull pour la première course de l'année ? « Vous pouvez y compter, même si ça peut être différent de ce que vous imaginez, » a répondu Christian Horner, le patron de Red Bull, à Auto Motor und Sport.

En attendant le dernier moment pour introduire des nouveautés, Red Bull se donne un plus gros temps de développement, elle évite que des solutions soient copiées et elle peut aussi entamer le travail sur une base moins complexe. « Nous apportons des nouveautés quand les précédentes marchent comme prévu, » a précisé Helmut Marko, le conseiller spécial de Red Bull, à Auto Motor und Sport.

Red Bull avance avec prudence

Les chronos des essais privés ont été analysés par Red Bull, mais l'équipe ne parvient pas à en tirer des certitudes. Elle retient surtout que sa monoplace répond aux attentes.

« Evidemment, nous faisons des analyses, mais dans la Formule 1 moderne, on ne connait pas les spécifications des autres voitures avec les niveaux d'énergie et évidemment les quantités de carburant, » a déclaré Christian Horner au site officiel de la F1. « Ca rend ça très difficile à estimer. »

« Nous sommes satisfaits de notre intersaison, nous sommes satisfaits du comportement de la voiture, les pilotes ont de bonnes sensations, ils aiment le comportement de la voiture. Donc nous sommes prêts. »

Les signaux sont positifs à tous les niveaux : « Nous avons conçu une bonne voiture, une bonne base que nous espérons pouvoir bien développer pendant l'année, » indique Horner. « Renault a eu un gros hiver aussi et j'espère que le moteur rebadgé TAG-Heuer sera performant dans notre voiture cette année. Dans quelle mesure, et ce que nos rivaux vont trouver, c'est de la pure spéculation. »

Adrian Newey, le grand responsable technique de Red Bull, a aimé les défis posés par le nouveau règlement, avec plus d'appuis aérodynamiques : « Adrian a clairement retrouvé son mojo, » estime Horner. « En ce moment, il jongle avec deux projets, la voiture d'Aston Martin et la RB13, mais il a une bonne équipe et ils font un excellent travail ensemble. Adrian contribue beaucoup à ça. C'est bien de le voir retrouver son enthousiasme pour la Formule 1. »

Horner minimise l'importance des changements dans le règlement : « Les changements de règlements ne sont pas si gros, » assure-t-il. « Il y a eu des changements aussi gros : ravitallements/plus de ravitaillements, diffuseurs soufflés et plus de diffuseurs soufflés, le passage des (pneus) Bridgestone à Pirelli. Et une chose est évidente : les bonnes équipes s'adaptent. »

Il estime de toute façon que l'énorme avantage de Mercedes ne sera pas totalement gommé par ces changements : « Mercedes est le grand, grand favori, » précise Horner. « Ils ont gagné 50 courses depuis trois ans, nous en avons gagné cinq et Ferrari trois. Faut-il en dire plus ? »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez