F1 - Mercedes a-t-elle toujours l'avantage ?

F1 - Mercedes a-t-elle conservé son avantage ?

Alain Prost pense que Mercedes a toujours l'avantage mais l'équipe ne croit pas que sa domination peut perdurer.

A une semaine du début de la saison, Mercedes et Ferrari apparaissent comme favorites, un statut que les deux équipes se rejettent. Red Bull se voit légèrement derrière pour le moment et Max Verstappen ne croit pas à la victoire à Melbourne. Alain Prost est surtout impressionné par le comportement de la Mercedes, avec un règlement totalement nouveau cette année.

« La Mercedes est impressionnante, » a expliqué le quadruple champion du monde dans Nouveau Départ, le documentaire de Canal + Sport sur les nouveautés de la saison 2017, en observant les monoplaces en piste. « La Ferrari a l’air pas mal, et la Force India aussi. »

« J’ai été très impressionné par la vitesse d’entrée de la Mercedes dans n’importe quel type de courbe. Ca rentre vraiment très, très, très fort. » Ce jour là, Prost a estimé que la Ferrari n’était « pas très stable en entrée ».

« Ce n’est pas très loin d’être la hiérarchie de la saison dernière. Donc avec la nouvelle règlementation, ça veut dire que les grandes équipes sont là, comme toujours, quand il faut changer de règles. »

Mercedes n'imagine pas sa domination durer

La domination de Mercedes a débuté il y a trois ans, quand les groupes propulseurs ont été lancés. L'équipe ne s'attend pas à conserver son avantage dans la durée.

« On ne peut pas s’attendre à ce qui s’est passé les trois dernières années se poursuive, c’était un cas particulier, » a expliqué Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, au Guardian. « C’était parce que nous avons interprété les nouveaux règlements de la meilleure façon possible. Mais c’était extraordinaire et ce n’est pas une chose dont on peut s’attendre qu’elle se poursuive. »

Mais Christian Horner pense que Mercedes a toujours un avantage : « Mercedes est vraiment l’équipe à battre, » a indiqué le patron de Red Bull au Guardian. « Hamilton est numéro 1 de facto maintenant, et le grand favori. Ferrari était un géant endormi l’an dernier et il semble qu’ils se réveillent. »

Avoir plusieurs vainqueurs est une nécessité

S’il y a un sujet sur lequel les différentes équipes sont d’accord, c’est le besoin pour la Formule 1 d’avoir plusieurs équipes capables de gagner. Ce sera l’une des missions de Liberty Media, le nouveau détenteur des droits commerciaux.

« C’est désagréable d’imaginer (la domination de Mercedes) trois ans de plus, » estime Christian Horner. « Les nouveaux propriétaires de la F1 savent très bien comment faire un bon spectacle et faire en sorte qu'il y ait une compétition bonne et saine. »

Un espoir partagé par Toto Wolff : « Evidemment, le sport a besoin de plus de vainqueurs, il a besoin d’être imprévisible, et il a besoin de changements, » assure-t-il. « Si on sait que le vainqueur du Grand Prix sera un pilote Mercedes, ce n’est certainement pas une bonne chose pour le spectacle. Mais nous sommes ici pour représenter Mercedes et nous sommes devenus la référence grâce à nos succès en piste. »

Comme Christian Horner, qui pense que toutes les équipes ont caché leur jeu pendant les essais privés, Esteban Ocon pense qu'il faudra attendre Melbourne pour avoir une réelle idée de la hiérarchie : « C’est toujours comme ça, tout le monde cache, tout le monde fait du bluff, » a expliqué le Français dans Nouveau Départ sur Canal + Sport. « C’est comme ça. Ce sont les essais hivernaux, c’est la Formule 1. Mais quand on arrivera à la première course, en Q1, personne n’en aura sous le pied. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 21 mars 2017 à 13:50 lgjui dit : Esperons que non pour le spectateur. Au moins 3 constructeurs a la bagarre

lundi 20 mars 2017 à 08:50 néo dit : rdv dimanche pour le savoir